nouvel album

À double sens #7 : White & The Johnsons

Comme chaque mercredi, le nouveau rendez-vous des sens met à l’honneur un thème visuel accompagné d’un clip. L’essence de ce nouveau numéro, le blanc, trouve toute sa profondeur sensorielle en se confrontant à son pire ennemi, la noirceur d’un univers entre tristesse et violence. Alors si les huit visuels triés sur le volet ont pour point commun la couleur immaculée, ils s’évaporent un en claquement de doigts dès que s’ouvre le nouveau clip d’Antony & The Johnsons, Cut the World

À double sens #6 : Pools & Hot Chip

Marie Madeleine en fait une chanson, Poolside la choisit pour son nom de groupe, les Français remportent la médaille d’or grâce à elle, e, les beach parties ont laissé place à de plus prestigieuses pool parties… La piscine nous éclabousse de tous côtés. La nouvelle édition d’À double sens ose le grand plongeon avec une sélection de visuels qui sentent le chlore et le nouveau clip des Anglais d’Hot Chip, How do you do. Et bien sûr, avant de toucher le fond, elle descend à reculons…

Les 12 commandements de Sébastien Tellier

Cumuler un passage à l’Eurovision, un album sur la politique (Politics en 2004), un autre “sur le cul”, comme il l’affirme lui-même (Sexuality, en 2008), reprendre Daho et Christophe, et revenir en s’imposant gourou d’une religion bleue qu’il a lui-même inventée… Tout cela est bel et bien possible dans la carrière d’un seul homme. Quatre ans après son dernier album (deux si l’on compte l’opus de remixes de Sexuality, sorti en 2010), le barbu aux lunettes noires ouvre grand la porte de la déraison et nous accueille, bras grands ouverts, dans son Alliance Bleue avec un nouvel opus hypnotique comme conçu sous psychotropes : My God is Blue.

Kindness : love is in the hair

Adam Bainbridge, celui qui se cache derrière Kindness, est l’antithèse du dicton “cheveux longs, idées courtes”. Tout juste sorti, World You Need a Change of Mind, le premier album, fourmille de pépites savamment bercées par le groove et la pop. Et lorsqu’on sait que c’est le génialissime Philippe Zdar (Cassius, Phœnix, The Rapture) qui officie à la production de ce premier opus, on parie d’emblée sur le fait qu’on tient entre nos mains certainement l’un des meilleurs crus de ce premier semestre de 2012

Combo gagnant #7 : Simone Rocha + Tristesse contemporaine

Parmi les plus beaux mariages et les plus éternels, celui de la maode et de la musique qui ont en commun bien plus qu’une simple initiale. La septième édition des combos gagnants dévoile les chaussures étonnantes en PVC de Simone Rocha, une créatrice irlandaise qui signe pour l’été 2012 une ligne moderne et aérienne. À découvrir sur la bande-son de l’un des albums les plus attendus de cette année, le premier de Tristesse Contemporaine

La semaine de… Acid Washed ● (5/5)

En pleine préparation de leur deuxième album prévu pour la rentrée, Acid Washed a pris un peu de son temps pour nous proposer sa semaine en 4 sujets. Pour ce dernier jour, ils nous parlent de Keffer, leur photographe préféré qui immortalise des instants festifs de Paris à Shanghaï en passant par Berlin…

La semaine de… Acid Washed ● (4/5)

En pleine préparation de leur deuxième album prévu pour la rentrée, Acid Washed a pris un peu de son temps pour nous proposer sa semaine en 4 sujets. Pour cet avant-dernier jour, ils nous parlent de Christophe Chassol, qui collabore avec eux depuis le début et qui sort un nouvel opus sur le label de Bertrand Burgalat, Tricatel.

La semaine de… Acid Washed ● (2/5)

En pleine préparation de leur deuxième album prévu pour la rentrée, Acid Washed a pris un peu de son temps pour nous proposer sa semaine en 4 sujets. Pour ce premier coup de cœur, place à la galerie d’art de Florence Leoni et l’expo de Thomas Fontaine avec les travaux de la photographe d’aura Danièle Laurent…

La semaine de… Acid Washed

Alors que vient tout juste de sortir leur nouvel EP For your eyes only / Prince Acid, avec un remix d’Arnaud Rebotini, le duo signé en 2009 sur Record Makers a marqué les esprits avec un son puissant alliant électro vive et de disco pop psyché, à l’image de l’un de leurs titres phares, General Motors, Detroit America. En pleine préparation de leur 2e album prévu pour la rentrée, Richard d’Alpert et Andrew Claristidge ont pris un peu de leur temps pour nous proposer leur semaine en 4 sujets. Mais avant toute chose, place aux présentations…

Pépites en mode off #31 : Atomic

S’il ne devait rester qu’un titre de la discographie de Blondie, ce serait Atomic, qui condense en 3:48 mn tout ce qu’un morceau peut avoir de sensuel et de rock à la fois. Autre anecdote qui a toute son importance : les riffs de guitare de la chanson sont directement influencés par Girl you’ll be a woman soon de Neil Diamond (inutile de vous rappeler que la reprise de Urge Overkill, reprise d’ailleurs dans Pulp Fiction, est l’un de mes titres fétiches..?) En bref, les trois pépites de ce week-end possèdent en eux toute l’essence de l’attitude de Debbie Harry : la volupté d’un diamant à l’état brut

Herman Düne : folk, mode et Lomographie

Cela faisait trois ans qu’on attendait de pied ferme un nouvel opus d’Herman Düne. Le temps pour Cosmic Neman, moitié du duo franco-suédois, de s’adonner à son autre projet, Zombie Zombie, aux côtés d’Etienne Jaumet. Avec David-Ivar, ils ont mis tout ce que l’Amérique a de plus pop folk dans Strange Moosic, leur dernier album paru le 23 mai. Comme à leur habitude, ils ne font pas les choses à moitié : outre la présence de l’acteur Jon Hamm de la série Mad Men dans le clip de leur premier single Tell me something I dont’ know, ils collaborent avec la marque April 77 et signent deux pièces pour hommes mélomanes…

{Interview} Discodeine, de la mélancolie à la folie

Après avoir remixé Metronomy ou WhoMadeWho, le duo français formé par Pilooski et Pentile en 2007 nous livre un premier album éponyme et surprenant. Outre des guests de choix, comme Jarvis Cocker ou Baxter Dury et Matias Aguayo, les morceaux qui le composent sonnent déjà comme des hymnes à la vie et à la fête : d’Antiphonie à Singular en passant par Synchronize, pas un seul ne manque de nous faire taper du pied. Rencontre décalée avec Pilooski, qui nous parle, entre autres choses, de musique vaudou, de Chicago House et d’Italie du Sud…