Combo gagnant #7 : Simone Rocha + Tristesse contemporaine

0
1 466 vues
views

Parmi les plus beaux mariages et les plus éternels, celui de la mode et de la musique qui ont en commun bien plus qu’une simple initiale. La septième édition des combos gagnants dévoile les chaussures étonnantes en PVC de Simone Rocha, une créatrice irlandaise qui signe pour l’été 2012 une ligne moderne et aérienne. À découvrir sur la bande-son de l’un des albums les plus attendus de cette année, le premier de Tristesse Contemporaine

Côté mode

Simone Rocha, diplômée de l’université d’art et de design de Dublin, créé sa première collection en 2011 à l’occasion de la Fashion Week de Londres. Elle porte avec elle, un lourd et précieux bagage, puisqu’elle fait partie des 3 diplômés sélectionnés par Top Shop pour présenter sa collection dans son magasin d’Oxford Circus. En juin dernier, Colette a choisi d’exposer en vitrine ses pièces phares de l’automne hiver 2011 pendant la semaine de la Haute Couture à Paris.

Pour l’été 2012, elle signe une collection pleine de légèreté et de modernité qui fait la part belle aux matières soyeuses et aériennes du côté des vêtements, et aux matériaux originaux du côté des accessoires, avec des chaussures en PVC et talon en plexiglas.

# à shoper chez Colette ici

Côté musique

Prenez un Suédois, un Anglais et une Japonaise, Pilooski à la production, ajoutez un nuage de mélancolie pop sur une base électro minimaliste… Ça donne la recette terriblement efficace de Tristesse Contemporaine. Le trio, composé notamment de l’ex claviériste de Télépopmusik (rappelez-vous de ça) et du guitariste de Slove, sort son premier album, porté par un sombre premier extrait, I didn’t know, qui impose d’emblée sa veine froide et mystérieuse qui revendique fièrement son inspiration cold wave. Karl Lagerfeld l’a d’ailleurs choisi pour illustrer son dernier défilé Chanel de l’automne hiver 2012/2013…

Pour autant, mélancolie ne rime pas avec chagrin, et contrairement à son nom, Tristesse contemporaine insuffle une brise d’allégresse à ce début de printemps musicalement prometteur.

# Écouter l’album de Tristesse Contemporaine sur Deezer

Laisser un commentaire