Herman Düne : folk, mode et Lomographie

0
183
views

Cela faisait trois ans qu’on attendait de pied ferme un nouvel opus d’Herman Düne. Le temps pour Cosmic Neman, moitié du duo, de s’adonner à son autre projet, Zombie Zombie, aux côtés d’Etienne Jaumet. Avec David-Ivar, ils ont mis tout ce que l’Amérique a de plus pop folk dans Strange Moosic, leur dernier album paru le 23 mai. Comme à leur habitude, ils ne font pas les choses à moitié : outre la présence de l’acteur Jon Hamm de la série Mad Men dans le clip de leur premier single Tell me something I don’t know, ils collaborent avec la marque April 77 et signent deux pièces pour hommes mélomanes…

Sorti sur le label Green United Music (qui a également signé cette année The Shoes et Woodkid), ce Strange Moosic ne possède rien de bien étrange, contrairement à ce que laisse prétendre son titre. Leur patte folk est plus que jamais présente. Ils restent fidèles à leurs mélodies douces et légères rythmées par des guitares folk, bercées par la voix si particulière de David-Ivar. L’opus ose même des accents de chorales (Ah hears strange moosic). Enregistré à Portland, il condense ce que l’Amérique a de plus authentique : pour preuve, leur mascotte Baby Blue, un petit yéti bleu, siégeant fièrement sur un petit bâtiment qui ressemble à un café typiquement américain.

Ce Strange Moosic à l’état brut mais parfaitement peaufiné nous embarque dans un road trip à travers les états les plus reculés d’Amérique, embarqués à bord d’une Mustang, où Just like summer (mon coup de cœur) nous évoque un coucher de soleil à l’horizon d’une route 66, tandis que Your love is gold nous emmène dans un coffee-shop des années 60.

Ce retour, parfaitement réussi sur le plan musical, n’aurait été complet sans cette autre nouveauté : une collaboration inédite avec la marque April 77 avec une collection capsule comprenant : le pantalon chino Dad en deux coloris, avec quelques détails qui font toute la différence, notamment une poche spéciale pour y glisser son médiator ; un tee-shirt ; et un sac en toile marin sérigraphié. Le pack est disponible en édition limitée à 200 exemplaires chez Colette.

► Et pour les amateurs de photographie, ils ont également participé à une interview étoffée de clichés lomo sur le site officiel Lomography, à voir ici.

Le clip de Tell me something I don’t know,
réalisé par Toben Seymour

# Écouter l’album Strange Moosic sur Deezer

# Acheter l’album sur iTunes

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

cinq × quatre =