La semaine de… Acid Washed

2
2 835 vues
views

Alors que vient tout juste de sortir leur nouvel EP For your eyes only / Prince Acid, avec un remix d’Arnaud Rebotini, le duo Acid Washed, signé en 2009 sur Record Makers a marqué les esprits avec un son puissant alliant électro vive et disco pop psyché, à l’image de l’un de leurs titres phares, General Motors, Detroit America. Comme des alchimistes, les deux amis d’enfance Richard d’Alpert et Andrew Claristidge font fusionner souvenirs, émotions, sons analogiques et nouvelles technologies dans leurs productions cosmiques et électriques. En pleine préparation de leur deuxième album prévu pour la rentrée, Acid Washed a pris un peu de son temps pour nous proposer sa semaine en 4 sujets. Mais avant toute chose, place aux présentations…

tumblr_inline_mougagMnDt1qz4rgp

La Mini Interview

▲ Trois choses que vous ne ferez pas en 2012 ?
Richard : Voyager en éco vers la Syrie (mais en business, pourquoi pas, si le retour est dans la journée). Demander un crédit à une banque grecque. M’inscrire à l’Institut Confucius pour apprendre le chinois.
Andrew : Voter Le Pen, cirer mes baskets et Voter Le Pen

▲ Votre dernière fierté ?
Richard :
Ma voisine de 84 ans qui apparemment va passer l’hiver…
Andrew : Notre dernier album.

▲ Les 3 morceaux / albums que vous pourriez écouter jusqu’à l’écœurement ?
Richard :

The Beatles – Here comes the sun :

The Beach Boys – California Girls :

Et Philip Glass, « The Photographer ».
Mais j’ajoute que je ne peux pas les écouter jusqu’à l’écoeurement, puisqu’elles ne m’écoeureront jamais, par définition.
Andrew : Atlandide, « Atlantide ». Polygon Window, « Surfin of the Sine Waves ».
Kraftwerk, « Man Machine » :

Une pochette d’album qui vous a marquée ?
Richard : The Smashing Pumpkins, « Mellon Collie & The Infinite Sadness ». Parce qu’elle est aussi belle qu’un film de Georges Meliès.
Andrew : Jean Michel Jarre « Oxygene ».


▲ Votre journée type ressemble à ?
Richard : Pas grand chose.
Andrew : C’est jamais la même… Mais bon j’en imagine une un peu rock n’ roll : Lever tôt, 15 cafés + 2 aspirines pour tuer cette gueule de bois infernale… 2 heures de Facebook en en essayant de me convaincre que je bosse dur. Ensuite studio jusqu’à la tombée de la nuit… et ensuite « Enter the void » jusqu’à l’aube !

▲ Si Acid Washed était un moment de la journée, ce serait lequel et pourquoi ?
Richard : La pause casse-croûte devant la téloche, parce que c’est pas un moment trop prise de tête.
Andrew : Très tôt le matin. C’est cette jonction entre la nuit et le jour. En général quand nous allons nous coucher et les autres se lèvent pour aller travailler. Nous sommes des oiseaux de nuits…

▲ La vie serait moins belle sans…?
Richard : Fashion TV.
Andrew : Amour et synthétiseurs.

▲ L’artiste rêvé qui remixerait un titre d’Acid Washed ?
Richard : Tom Moulton, l’inventeur du remix à l’ère du disco et le producteur des trois premiers albums de Grace Jones.
Andrew : Steve Reich ou David Lynch.

▲ Une soirée est réussie à condition de…?
Richard : Ne pas s’en souvenir.
Andrew : Ne pas avoir David Guetta aux platines…

La semaine d’Acid Washed…

▲ Mardi ● art moderne La galerie parisienne Florence Léoni et la photographie d’aura
▲ Mercredi ● musique & vidéoJudah Warsky, entre pop glaciale et électro vaporeuse
▲ Jeudi ● musiquele premier opus pop baroque de Christophe Chassol sur le label Tricatel
▲ Vendredi ● des photos, de la nuit… leur photographe favori Keffer

L’univers Acid Washed…

# La page Acid Washed sur le label Record Makers
# Le SoundCloud

Yuksek – Always on the run (Acid Washed remix)

Findlay Brown – Promised Land (Acid Washed remix)

dAta – Electric Fever (Acid Washed remix)


Scratch Massive – Take me there (feat. Jimmy Sommerville) Acid Washed remix

2 COMMENTS

Laisser un commentaire