PLAYLISTS

Des sélections musicales entre fraîcheurs et pépites

Pépites en mode off #12 : Downtown Brooklyn

Fermez les yeux et mettez vous en condition : enfilez un mini short satiné noir, vos plus beaux sneakers, un tee shirt et une chemise en jean. Si comme sur la photo, vous possédez un bel animal de compagnie aux crocs acérés ou un accessoire digne de ce nom (bague portée à l’index de préférence), alors vous cumulez les bons points. Oubliez les lunettes de soleil, mettez votre casque sur les oreilles. Dans votre playlist ? Les trois pépites que j’ai sélectionné pour vous cette semaine. Respirez, vous êtes à Brooklyn.

Pépites en mode off #11 : Hasta Siempre

Peut-on dire que la musique adoucit les moeurs, pendant que certains clament le poing levé dans la rue leurs pulsions révolutionnaires ? Fluide positif ou ondes apaisantes, Lexomil pour tympans ou sédatif de l’âme, quelques notes, en rythme, peuvent facilement rendre à notre rythme cardiaque leur bon bpm. Sur prescription du docteur Musique, 3 pépites en mode off guériront les maux de votre week-end sans passer par les mots.

Pépites en mode off #10 : Les Oiseaux

Ne dit-on pas que les oiseaux sont le baromètre de l’environnement ? Je ne vais pas vous étayer la thèse selon laquelle les récentes pluies d’oiseaux morts signent un tournant dans l’histoire de notre planète (il y a des journalistes / conspirateurs / gens bien plus doués sur le sujet que moi). Toujours est-il que les 3 découvertes de ce numéro de Pépites en mode off s’envolent dans le ciel musical de 2011 sans jamais perdre de l’altitude. Ovnis musicaux ou oiseaux de bonne augure, ils prédisent en tous cas une merveilleuse année électro-pop à l’international…

Pépites en mode off #9 : Incandescence

Pour terminer l’année 2010 en beauté, les Pépites en mode off franchissent les limites de l’acceptable et brisent le mur du son. La dernière trilogie musicale de l’année clôt la décennie à grands coups de mélodies hypnotiques et de folk frénétique. Aux quatre coins des États-Unis, les pépites en mode off sélectionnés pour donner un tempo à votre premier week-end de 2011 vogue de New-York avec Ratatat, à Toronto et son groupe Crystal Castles, pour atterir en Californie avec le duo Jed and Lucia

Pépites en mode off #8 : Analgésique

Chez les enfants, la dégustation de chocolats Kinder peut provoquer un plaisir intense difficilement contrôlable. Cet effet se retrouve à l’âge adulte à différents stades plus ou moins recherchés, qui vont de la simple satisfaction d’un besoin à l’obsession pulsionnelle pure et dure. La musique peut s’apparenter à ces deux cas. Considérons que ces trois pépites vous délivreront une haute dose d’endorphines. Voici en trois temps la bande son analgésique (qui élimineront toute douleur plus ou moins apparente) pour un week-end en apesanteur…

Pépites en mode off #7 : Psyché Day

Psyché : 6 lettres, mot compte triple. Entre chillwave et new-wave, les trois titres de cette septième édition des Pépites musicales de Madmoiselle Julie ont été triés sur le volet. Sous la pluie, le verglas, la neige ou le soleil, d’où que vous soyez, leurs mélodies vous transporteront jusqu’à ce que vous ne touchiez plus terre. Inspirez, expirez, savourez… Enjoy !

Pépites en mode off #6 : Horizontal/Exotical

Un condensé de ce qui se fait de mieux pour nous rappeler que l’on peut toucher du doigt (de l’aile ?) des horizons plus exotiques. Car, dès le 21 décembre, justement, les jours commenceront à rallonger, preuve que nous nous acheminons lentement mais sûrement vers l’été. Les trois titres ci-dessous (diffusés d’ailleurs hier soir par l’équipage de l’émission pop radiophonique Classe Affaire, composé de Lord Library, Monsieur Clouseau et moi même) l’évoquent d’ailleurs allègrement… Enjoy !

Pépites en mode off #5 : London Calling

Tandis que vous vous apprêtez à vous délecter du week-end du bout des doigts (des moufles ?), je vogue entre Brick Lane, Portobello Road, Covent Garden et Abbey Road. Grâce à la magie de la technologie, vous pouvez quand même savourer ce rendez-vous musical hebdomadaire qui vous donnera de l’énergie et de la bonne humeur. C’est un peu ma carte postale qui vous est adressée ici. Enjoy !

Pépites en mode off #4 : Triptyque

En trois temps : c’est un peu le credo de cette rubrique hebdomadaire. Si l’on y réfléchit bien, le chiffre 3 est omniprésent, au quotidien. En œnologie par exemple (vin blanc, rosé ou rouge), dans les comptines aussi (“trois petits chats, chats chats”), et même en géographie (le fameux triangle des Bermudes). J’ignore pourquoi je vous dis tout ça. Toujours est-il que les trois morceaux qui suivent vous mettront dans 3 états différents, de l’excitation à la mélancolie en passant par la légèreté… Enjoy !

Pépites en mode off #3 : Sons pixellisés

Musique et nouvelles technologies n’ont jamais autant fait bon ménage. Certes, le fantôme Hadopi rode encore au dessus de nos têtes, mais artistes et maisons de disques ont compris que leur avenir se passait aussi et surtout en ligne. Dernière preuve en date : l’arrivée des Beatles sur iTunes, avec leurs 13 albums studios parus entre 1963 et 1970. Dans 20 ans, nos disques durs externes siègeront-ils aussi élégamment que des vinyles sur nos étagères ? Pas si sûr ! Pour l’heure, voici 3 morceaux modernes et dans l’air du temps pour passer un week-end léger comme une bulle de savon

Pépites en mode off #2 : Entre hier et demain

Le Goncourt à Houellebecq (est-ce vraiment une surprise ?), le faux-retour-coup-de-pub-marketing de Michael Jackson (pas surprenant non plus, en fin de compte), la disparition de David Bowie, l’ovni de Mr Oizo (“Rubber”) qui débarque en salles obscures… La semaine fut chargée culturellement & musicalement parlant. L’occasion de s’offrir une parenthèse musicale de trois pépites sonores qui crépitent comme le vinyle, pour chaque instant du week-end. Entre douceur et moiteur, laissez-vous bercer… Enjoy !

Pépites en mode off #1

Une nouvelle rubrique fait son apparition tous les vendredis sur Madmoiselle Julie : une sélection concise et précise de quelques nouveautés musicales en vrac à écouter (en boucle) pour bien commencer le week-end… Trois titres frénétiques plein de fraîcheur ou de nostalgie, à écouter à chaque instant du week-end. Enjoy !