Now Reading
Pépites en mode off #66 : Déjà-Vu

Pépites en mode off #66 : Déjà-Vu

Un homme qui en mange un autre à Miami, Venus qui se dévoile devant le soleil sous les yeux ahuris de milliers de personnes, Tsonga atterré après avoir perdu face à Djokovic… S’il y a certaines choses qui nous surprendront toujours, d’autres nous laissent encore un goût de déjà-vu. Kate Moss prenant la pose devant l’objectif de Terry Richardson en fait partie. L’un des clichés de la série (à voir ici, dont certains avec son mari Jamie Hince) illustre agréablement la playlist du week-end, tel une carte postale envoyé à trois destinataires : Gil Scott Heron, Adana Twins et Gui Boratto. Enjoy !

Kate Moss by Terry Richardson

Vendredi 4.00 :
S’il nous a laissé un goût amer depuis sa tragique disparition l’année dernière, Gil Scott Heron continue de nous envoûter avec sa poésie jazzy dont lui seul avait le secret. Home is where the hatred is, sorti en 1971, en est le parfait exemple et fait partie de ses plus belles compositions.

[soundcloud url=”http://api.soundcloud.com/tracks/24809029″ params=”show_comments=true&auto_play=false&color=aeaeae” width=”100%” height=”81″ iframe=”false” /] Gil Scott Heron – Home is where the hatred is

Samedi 2.00 pm :
Sorte de Dupont et Dupont des platines, Bogdanov de la deep house, les jumeaux allemands d’Adana Twins connaissent la recette miracle pour faire tanguer les corps, ivres ou non, sur la piste. Présents sur la compilation des 5 ans de Noir Music, avec Kolombo et Martin Dawson, ils nous envoûtent cette fois avec Everyday aux accents eighties.

[soundcloud url=”http://api.soundcloud.com/tracks/40154228″ params=”show_comments=true&auto_play=false&color=aeaeae” width=”100%” height=”81″ iframe=”false” /] Adana Twins – Everyday

Dimanche 7.00 pm :
En matière d’ascenseur sensoriel, le brésilien Gui Boratto est un expert. À la manière de Time des Pachanga Boys, sa dernière production, This is not the end, remixée par le duo d’outre Rhin, Âme, nous fait atteindre le nirvana en une dizaine de minutes. Aérien, vaporeux et envoûtant, il prend toute sa profondeur émotionnelle au moment d’un coucher de soleil face à l’horizon.

[soundcloud url=”http://api.soundcloud.com/tracks/47727134″ params=”show_comments=true&auto_play=false&color=aeaeae” width=”100%” height=”81″ iframe=”false” /] Gui Boratto – This is not the end (Âme remix)

© Madmoiselle Julie • 2008 - 2019