Now Reading
Metronomy, l’été de l’amour

Metronomy, l’été de l’amour

Je me souviens avoir découvert Metronomy avec leur titre Holiday, qui avait été choisi comme bande-son d’un défilé Chanel. C’était en 2008 et leur album Nights Out tournait en boucle avec le premier de MGMT. Depuis les choses ont changé. Et si les MGMT m’ont largement déçue avec leur second opus, The English Riviera, troisième album de la bande à Joseph Mount, s’est imposé comme l’un des meilleurs de 2011, réconciliant puristes de musique électro indé et amateurs de pop plus commerciale. Avec Love Letters, quatrième disque tout juste dans les bacs, ils poursuivent sur leur lancée et nous prouvent qu’ils peuvent faire toujours mieux

Trois étés après The Bay, les sessions plage de 2014 risquent fortement d’être secouées par les bonnes ondes du groupe anglais. Après I’m Aquarius, premier extrait entêtant au premier abord mais assez lassant à la longue, Metronomy dévoile Love Letters, titre – assorti d’un clip ambiance carton pâte signé Michel Gondry – qui donne son nom à leur quatrième album. Leur look rappelle celui des Beatles – avec une pochette de disque qui n’est pas sans rappeler la vague new age des Fab Four époque Lucy in the sky with Diamonds et l’influence de Supertramp est évidente.

Comme à chaque fois chez Metronomy, l’album est un concept qui s’écoute dans sa globalité. On n’est plus dans l’ambiance côte anglaise parfumée aux embruns de Brighton dans laquelle nous embarquait The English Riviera, en 2011. Love Letters célèbre l’amour sous toutes ses facettes, qu’il soit triste, nostalgique, festif, passionné ou épicurien. On retrouve dans Month Of Sundays le même air que dans Trouble du précédent album, et Boy Racers, entièrement instrumentale, rappelle l’époque My Heart Rate Rapid. Chez Metronomy, la musique est un éternel recommencement, mais chaque nouveau disque surpasse le précédent. La classe des grands.

Top 3 :

The Most Immaculate Haircut
Reservoir
Monstrous

[soundcloud url=”https://api.soundcloud.com/playlists/26563814″ params=”color=ab6174&auto_play=false&show_artwork=true&show_playcount=true&show_comments=true” width=”100%” height=”165″ iframe=”false” /]

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

quatre × trois =

© Madmoiselle Julie • 2008 - 2019