La semaine de… Marco Dos Santos • (4/5)

0
2 386 vues
views

Rien n’arrête Marco Dos Santos : le barbu le plus décadent de la scène parisienne cumule les passions autant qu’il les déchaîne. Après avoir fait ses débuts comme photographe, il s’attèle à la direction artistique de nombreux lieux de la capitale comme le Paris-Paris ou le Social Club, et réalise des clips, notamment pour Superpitcher et dernièrement Hypnolove. Cette semaine, c’est lui qui prend les commandes de Madmoiselle Julie. Aujourd’hui, pour l’avant-dernier épisode, place à son coup de coeur cinéma : La Guerre est déclarée réalisé par Valérie Donzelli.


Ce qu’en dit Marco :

« Valérie Donzelli ne sait pas encore qu’elle vient de bousculer le cinéma français. Un sujet tragique mais délicieusement modernisé, une nouvelle génération de film d’auteur qui ne mérite qu’une chose : sa popularité salvatrice. »

Tout a commencé sur les chapeaux de roues pour La Guerre est déclarée, le dernier film de Valérie Donzelli. Présenté en ouverture de la semaine de la critique lors du Festival de Cannes, il continue sur sa lancée et se place parmi les gros succès de la rentrée du cinéma. La réalisatrice y parle de ce qu’elle a vécu : le combat d’un couple face au cancer de son enfant. Un sujet difficile à traiter, surtout lorsqu’on ne souhaite pas tomber dans le pathos ou le larmoyant mélodrame. Avec une étonnante simplicité, sans prétention aucune (elle a d’ailleurs tourné les scènes du film avec un appareil photo !), elle choisit au contraire la voie de la fraîcheur et de la légèreté. L’incroyable optimisme de ces trois héros – Roméo, Juliette et leur petit Adam – aux prénoms symboliques fait écho à la bravoure avec laquelle ils mènent leur combat au quotidien. Un pari audacieux face à la gravité du sujet, mais c’est ce parti pris qui fait justement toute la beauté de l’œuvre.

Laisser un commentaire