La semaine de… Irina Aupetit Ionesco ● (4/5)

0
2 620 vues
views

Irina Aupetit Ionesco fait partie de ces Parisiennes actives et branchées, que tout passionne. Cofondatrice de l’agence de communication Léa & Irina, rédactrice pour Le Bonbon Nuit, music sélector, blogueuse pour WAD, la jolie blonde aux yeux clairs est aussi inspirée qu’inspirante. Sur tous les fronts, des plages de Calvi on The Rocks jusqu’au Baron ou au Ritz, faire des rencontres au nom de la mode et de la musique  est devenu son credo. Celle qui ne jure que par ses robes Jean-Charles De Castelbajac a pris quelques minutes de son temps précieux pour prendre les commandes de Madmoiselle Julie pendant une semaine. Aujourd’hui, place à son coup de coeur musical : Hypnolove…


© Virginie Garnier

Ce qu’en dit Irina :

« C’est un trio que je suis depuis leur premier album Eurolove sorti en 2006. Le morceau Mademoiselle ne m’a jamais séduite en revanche tous leurs penchants pour l’italo disco, le heavy metal fm, et la house old school m’ont conquise…. Je suis tombée amoureuse d’eux avec leur reprise de I Was Made For Lovin You de Kiss et leur morceau Lembraça. Cette histoire d’amour a continué cet été avec les morceaux Midnight Cruising et Holiday Reverie. Pour couronner le tout leur nouvel et futur album prévu pour la rentrée 2012 (je l’espère…) est produit par mon artiste du moment, celui dont je ne peux pas me passer : Mickey Moonlight. »

O

riginaire de Toulouse, Hypnolove (sur le label de Sébastien Tellier et Acid Washed, Record Makers) distille une musique fusionnelle : les origines diverses de ce trio cosmopolite transparaissent jusque dans leurs titres, parfois très pop, à l’image de Mademoiselle, leur premier titre sorti en 2006, parfois plus électro, comme dans Holiday Reverie, aux sonorités exotiques. Leur album Eurolove, sorti il y a (déjà) 5 ans s’apparente à une potion magique colorée et bouillonnante, dont chacune des gorgées fait bouger les corps sur le dancefloor. La fête est un peu comme une ritournelle, au même titre que la sensualité, notion qu’ils se plaisent à manier, caresser, imposer dans chacune de leurs compositions. En juin dernier, ils livrent un nouvel opus à l’odeur de sable chaud (Holiday Reverie) qui comprend notamment un savoureux remix de Mickey Moonlight. Cet été, ils nous ont fait danser sur le catamaran de Monsieur Clouseau (je vous en parlais ici), et cet automne ils ont réalisé leur premier live aux côtés de Turzi au Festival Pigalle. Et il y a fort à parier qu’ils nous concoctent du nouveau pour 2012… Affaire à suivre.

Hypnolove – Mademoiselle by RecordMakers

Promised Land (Hypnolove Remix) by HYPNOLOVE

Lembrança (remix) by HYPNOLOVE

Hypnolove – Holiday Reverie (Mickey Moonlight Dub) by RecordMakers

L’autre choix d’Irina…

À noter qu’Irina avait aussi sélectionné le duo parisien Get A Room ! Un choix qu’avait déjà réalisé Marco Dos Santos dans sa semaine de Septembre (l’article en ligne ici).

« J’aimerai, malgré tout, citer Marco Dos Santos sur cette histoire de Get A Room….c’est quand même fou que nous pensions et soutenons la même chose…. Du coup j’ai choisi Hypnolove dont Marco a fait un de leur clips… la boucle est bouclée ! Marco est un personnage important dans ma vie, il est à l’origine de ma rencontre avec mon associée Léa. »

# Get a Room ! au point FMR vendredi 9 Décembre (Paris)

It takes a muscle (Get a Room! edit) SMALL TIME CUTS VOLUME III by smalltimecuts

Laisser un commentaire