La semaine d’Alix Thomsen • (3/5)

0
193
views

Rendre les classiques intemporels, c’est la mission que s’est fixée Alix avec sa marque Thomsen. Depuis 2009, avec son fiancé Lionel Bensemoun, elle imagine, toujours avec élégance, des chemises pour homme et femme et remet au goût du jour le motif Liberty ou les carreaux qu’elle affectionne. Preuve que la mode sait faire fi des tendances éphémères et sait se contenter de basiques. Ses petites chemises habillent Léa Seydoux, Anne Hathaway (sur le tournage du film One Day) et même Lynette de Desperate Housewives ! Aujourd’hui, elle nous présente son coup de cœur au Salon du textile, Première Vision à Paris…

© Première Vision / Stéphane Kossmann, Charles Siaux

Ce qu’en dit Alix :

« Je me suis récemment rendue à Première Vision, l’incontournable salon du textile parisien, J’ai été particulièrement charmée par un stand qui vendait des échantillons, récupérés dans de vieilles usines, d’imprimés typiquement français début du siècle. Ils sont tous réalisés selon la même technique, des petits imprimés très délicats en réserve, blancs sur fond indigo. Très inspirant !« 

P
remier salon mondial du textile présent à l’échelle internationale, Première Vision est une mine d’or pour les créateurs, puisqu’il présente les motifs et les matières qui feront les saisons à venir. Si la laine et l’imprimé fleuri ont fait l’unanimité du côté des professionnels présents, c’est le Blaudruck qui a séduit Alix. Cet imprimé traditionnel tout droit venu d’Allemagne est encore peu répandu chez nous. Si le Liberty a fait la gloire de l’outre-Manche, le blaudruck lui fait partie des motifs phares d’outre-Rhin. Classique et élégant, il devrait s’accommoder à merveille des petites chemises Thomsen. On découvre d’ailleurs sur le blog de la marque (à voir ici) qu’Alix voue une vraie passion pour les tissus, qu’elle photographie à la moindre occasion.

▷ À découvrir ici

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

vingt − dix =