2010 au pays des merveilles

3
3 521 vues
views

Aimer la mode, au fond, c’est se débarrasser des contraintes de temps et d’époque, c’est aimer le rétro et avoir des envies avant-gardistes. Et ça, certains créateurs l’ont bien compris. Et comme l’extravagance est le maître mot de ces dernières saisons, la mode se permet certains détours plutôt insolites. La preuve, une soudaine envie de retomber en enfance, avec des motifs inspirés de nos héros favoris de Disney

jcdchiver james bort

Défilé hiver 2010-2011 / Escarpins Bambi JC/DC © James Bort

Pour Jean-Charles De Castelbajac, le recours à des égéries est devenu le crédo de sa marque. Après avoir réalisé une robe à l’effigie de Michael Jackson ou Barack Obama, le couturier français consacre une grande partie de son univers aux héros de Disney. Oubliés Mickey et Minnie, ses stars à lui sont Donald et Bambi. Pour l’hiver 2010-2011, il décline le jeune faon sur une robe brillante colorée et des escarpins aux couleurs chaudes. Car un peu de douceur et de fantaisie n’a jamais fait de mal à nos garde-robes…

stella mc cartney alice maisonmichel

Côté accessoires, Stella Mc Cartney et Maison Michel ont succombé aux joies de l’innocence. La première a crée ce bracelet avec des breloques à l’effigie d’Alice au Pays des Merveilles. Le deuxième a réalisé pour Colette un joli serre-tête avec des oreilles de chat, en dentelle. Depuis 1936,  Maison Michel crée en effet des chapeaux et autres accessoires de tête. Ce petit accessoire coûte tout de même la modique somme de 325 €.

alicepaul&joe alice-in-wonderland-makeup-pallette-urban-decay

Les marques de cosmétiques se sont aussi lancées dans l’aventure enchanteresse. Et le film de Tim Burton, adaptation du conte d’Alice au Pays des Merveilles, a créé un engouement tel que les plus grandes marques s’arrachent l’héroïne blonde à robe bleue. Paul & Joe (à gauche) sort pour le printemps une gamme complète à la fois fraîche et rétro.  La marque s’était déjà adonné aux joies des héros de Disney pendant l’hiver 2008. Cette année, les petites boîtes contiennent du rouge à lèvres et des feuilles de papier matifiant. Des sticks de baume à lèvres sont également disponibles. Même inspiration chez Urban Decay (à droite) avec une palette intitulée « Le Livre des Ombres », qui comprend une base lissante, 16 ombres à paupières, et deux crayons.

3 COMMENTS

Laisser un commentaire