Les défis cinématographiques de Spike Jonze

0
134
views

Le nom de ce réalisateur américain ne vous dit peut être rien. Pourtant, il a imaginé de nombreuses mises en scènes, de son dernier film en date I’m here, en passant par Where the wild things are (Max et les maximonstres, en français), acclamé par la critique. Meilleur ami de Michel Gondry, ex-époux de Sofia Coppola, ce petit génie de la caméra a fait tourner Björk dans une comédie musicale classique, et produit la célèbre série Jackass sur MTV.

Where The Wild Things Are

Where the wild things are (Max et les maximonstres) en 2009

Sa carrière et ses récompenses sont épatantes. Passionné de skateboard à la base, il devient le réalisateur attitré de la  prestigieuse marque de skate Girl & Chocolate. Après avoir réalisé depuis 1992 une cinquante de vidéos clips – dont ceux de Björk (It’s all so quiet), Weezer (Island in the sun), The Beastie Boys ou Kanye West -, il signe en 1999 le film Dans la peau de John Malkovich, qui recevra le César du meilleur film étranger et l’Oscar du meilleur réalisateur.

spikejonze1

I’m here, le court-métrage de 30 mn pour Absolut Vodka

L’originalité majeure de son œuvre tient dans l’esthétique sombre et un brin vintage qu’il donne à ses courts ou longs métrages, toujours résolument hors du temps. Dans son dernier court métrage, I’m here, présenté en avant-première au festival de Sundance, il signe un conte moderne avec des hommes aux têtes de robots, réalisé pour la marque de vodka Absolut. Jusqu’à fin mars, il a même été diffusé sur le parvis du Centre Pompidou.

I’m here de Spike Jonze

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

trois × 2 =