Now Reading
Rétrospective : Les improbables de 2012

Rétrospective : Les improbables de 2012

Saint Laurent a perdu son Yves, Balenciaga Nicolas Ghesquière, la musique Whitney Houston, la télévision Jean-Luc Delarue, le foot Thierry Roland… Certes. Mais 2012 est pourtant loin d’être une année triste. Pour preuve : les Mayas avaient tort et nous sommes toujours là. En guise de première rétrospective des douze derniers mois, voici une liste non exhaustive des événements les plus insolites du côté de la mode et de la musique. Car, oui, en 2012, on n’aurait jamais pensé…

Que Wang débarque chez Balenciaga

Quelques mois après le départ de Nicolas Ghesquière, Balenciaga choisit une pointure de la mode pour lui succéder : Alexander Wang. Loin d’être un inconnu, le nouveau directeur artistique devra relever de nombreux défis : imposer son empreinte tout en gardant l’héritage laissé par les quinze années de créations signées Nicolas Ghesquière. Cette nouvelle page s’écrira en mars prochain, lors du premier défilé du petit prince du minimalisme new-yorkais.

Entendre Lady Gaga chanter Kendrick Lamar

Les divas de la pop flirtent avec les princes du hip hop. Après que Lana del Rey ait joué les First Ladies auprès d’A$ap Rocky (dans le clip de National Anthem), Lady Gaga lui emboîte le pas et reprend “Bitch don’t kill my vibe” du petit prodige du rap Kendrick Lamar. Le pire, c’est que c’est réussi !

Voir des hommes en fleurs

 
Calvi on the rocks : artistes en fleurs.

Le syndrome Bilitis avait déjà atteint / conquis / contaminé les fashionistas plus ou moins connues. Grâce à l’initiative de Miss Duel, ambassadrice Kulte le temps d’un été sur les plages corses, les garçons aussi se sont laissés séduire par les couronnes de fleurs. Superpitcher et Rebolledo (Pachanga Boys) ainsi que Sébastien Tellier, les premiers !

Découvrir Woodkid dans une cathédrale

On en a rêvé, Woodkid l’a fait. Yoann Lemoine (de son vrai nom) avait déjà l’habitude de concrétiser les folies de son imagination à travers ses nombreux spots de publicité ou ses clips : des tigres dressés par Lana del Rey dans un palace (Born to Die), Elle Fanning jouant avec un cerf dans les bois pour Lolita Lempicka… En octobre 2011, il investissait l’église de Caen pour un concert exceptionnel : une idée qu’il réitère en septembre dernier, lorsqu’il transforma le Grand Rex en véritable cathédrale.

Dire adieu à nos séries préférées

 Voilà, après six ou huit ans d’intrigues, de ruptures, d’adieux, de jalousies, d’amitiés, de mariages, de déchirures, Gossip Girl et Desperate Housewives tirent le rideau. De l’Upper East Side à Wisteria Lane, une page s’est tournée (ou plutôt, nos téléviseurs se sont éteints). On a découvert qui a épousé qui, qui se cache derrière la mystérieuse Gossip Girl et aussi ce que deviennent Susan, Bree, Gabrielle, et Lynette. Encore un peu de suspense pour ceux qui n’auraient pas encore vus les derniers épisodes (ça se passe ici pour Gossip Girl et ci-dessous pour Desperate Housewives).

Employer un jour le mot “sea punk”

Cheveux turquoise, roses, robes assorties… Jamais les sirènes n’ont autant investi nos garde-robes. Le mot “seapunk” naît sur Twitter après la publication d’une veste de punk où les clous avaient été remplacés par des crustacés. D’emblée, une foule de jeunes passionnés par la mode 90’s, les dauphins, le psyché, les paillettes, lui voue un véritable culte sur Tumblr et consorts. Fausse blague ou vraie mode ? En tout cas, même Karl Lagerfeld pour Chanel s’en est inspiré lors de son défilé Cruise 2013.

Entendre La Femme reprendre Justice

Les trublions de La Femme nous avaient déjà aidés à nous déhancher avec leur titre Sur la planche. Pour bien commencer 2012, ils nous ont offert leur version de Ohio de Justice. Ambiance planante un brin intrigante, comme eux seuls ont le secret, le tout sur des images de leur tournée américaine. Ils sont forts ces jeunes !

À suivre : les tops & les flops musicaux

View Comments (2)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

quatre × 4 =

© Madmoiselle Julie • 2008 - 2019