Le New York des seventies dans l’objectif de Willy Spiller

La force d’un photographe est aussi de savoir capturer l’air de son époque, de la rendre intemporelle et de savoir sublimer toute sa photogénie. Willy Spiller est de ceux-là. Avec talent, il a immortalisé des scènes du quotidien new-yorkais dans les années 1970 et 1980.

Pour les connaisseurs, ces clichés ne sont pas sans rappeler la série The Get Down signée Baz Luhrmann. Pourtant, ici, pas de fiction, juste la réalité d’une époque révolue. Le photographe suisse Willy Spiller ne s’est jamais lassé de contempler les scènes de rue de New York depuis les années 1970, scènes qu’il a compilées dans plusieurs livres dont Hell on Wheels. 

SUBWAY NEW YORK, 1977-1984 © by Willy Spiller 2016

SUBWAY NEW YORK, 1977-1984 © by Willy Spiller 2016
Avec leur grain particulier, ses photographies dévoilent les styles de l’époque, les trains-trains quotidiens des New-Yorkais allant au travail ou flânant dans les rues, à une époque où le subway (comme on l’appelle là-bas), recensait plus de 200 crimes par semaine.

SUBWAY NEW YORK, 1977-1984 © by Willy Spiller 2016
Publiées pour la première fois en 1984, ses archives de la Grosse Pomme sont aujourd’hui rééditées chez Sturm & Drang (mauvaise nouvelle : le livre est déjà sold out). Témoins de ces deux décennies, ses clichés immortalisent la bouillonnante mégalopole américaine, alors que le hip-hop résonnait dans les ghetto-blasters et que les graffiti coloraient les murs. “Un poème coloré de la ville et de ses habitants”, tel que le qualifie l’éditeur du livre.

PLUS D’INFOS :

➽ Le site officiel de Willy Spiller
➽ Toute la photographie sur Madmoiselle Julie

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

deux × 3 =