Now Reading
Des fourneaux aux platines #6 : Cocktails dans des ananas + Moodoïd

Des fourneaux aux platines #6 : Cocktails dans des ananas + Moodoïd

Tiki Pop everywhere ! Outre l’expo au Musée du Quai Branly, consacrée au mouvement Tiki Pop, né après la Seconde Guerre mondiale et inspiré par l’imagerie des Mers du Sud (dont je vous parlerai bientôt ici), la nostalgie des vacances nous donne des envies exotiques. Rentrée et reprise restent sur le pallier ce matin, et les Tropiques s’invitent le temps d’un cocktail, dans des ananas évidemment ! Une recette très simple qui laissera bouche bée vos invités, à préparer / savourer en écoutant le premier album pop bizarroïde de Moodoïd.

ananas cocktail

Des fourneaux…

Ingrédients (pour 4 cocktails) :

4 ananas
1 bouteille de rhum (blanc ou ambré, selon votre préférence)
Du sirop de grenadine
Du sirop de citron vert
De la noix de coco rapée
De la glace pilée
1 kiwi (facultatif)
Des cerises confites (facultatif)

Préparation :

① Couper le chapeau des ananas et les évider (avec un couteau d’office, enlever le cœur fibreux et évider le reste avec un couteau ou une cuillère à soupe. Réserver le jus (avec la pulpe).

② Rincer les ananas pour éviter que le jus sucré ne colle aux doigts lors de la dégustation.

③ Dans un blender, verser le jus de 2 ananas (mettez le reste de côté au réfrigérateur ou au congélateur).

④  Ajouter environ 33 cl de rhum (1/3 de la bouteille).

⑤ Verser un petit verre de grenadine et un demi verre de sirop de citron vert, ainsi que la glace pilée et la noix de coco rapée.

⑥ Mixer le tout jusqu’à ce que le mélange soit crémeux.  

 Versez le cocktail dans les ananas, ajoutez une paille et décorez à votre goût (avec une cerise confite sur un cure-dent que vous planterez dans l’ananas, par exemple, ou une tranche de kiwi à poser sur son bord).

Bonne dégustation !

… aux platines

Moodoid-Le-Monde-Moo

Qui d’autre que Moodoïd aurait pu parfaitement rythmer cette préparation exotique et tropicale à souhait ? Avec sa pop psyché, le groupe (français) mené par Pablo Padovani nous fait découvrir un monde imaginaire, onirique, fantasmagorique, faussement bordélique, qui n’est pas sans rappeler Tame Impala et l’ovni Connan Mockasin ou, plus localement, les Niçois d’Hyphen Hyphen. Sorti en août dernier, leur premier album “Le Monde Möo” transpire la sérénité, la fraîcheur et la nouveauté. Et ça fait du bien !

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

5 × 5 =

© Madmoiselle Julie • 2008 - 2019