Trois découvertes à 120 bpm

0
1 414 vues
views

Saison de la frénésie, saison de la folie, saison de toutes les douceurs… l’été qui pointe le bout de son nez n’en oublie pas moins de nous remuer les tympans et de rythmer nos folles nuits sur le dancefloor. À grands coups de bpm, Is Tropical, Crazy Penis et Starfucker nous donnent la bonne dose de rythme, tantôt électro tantôt nu-disco, pour nous faire renverser nos verres et danser jusqu’à plus soif. Zoom sur ces 3 découvertes musicales à servir glacées…

Is Tropical

On attend leur premier album avec impatience. Après nous avoir livré quelques premiers singles brûlants, les londoniens (masqués) de Is Tropical, signés sur le label Kitsuné, vont enfin pouvoir nous montrer ce qu’ils ont dans le ventre (et dans les synthés). Dernier titre en date, The Greeks (en download ici), qui a enflammé le Printemps de Bourges.

Crazy Penis

Il y a des noms de groupes qui ne trompent pas. Quand on s’appelle Crazy Penis, inutile d’espérer se prendre au sérieux. Pourtant, le son nu-disco de Chris Todd et James Baron est loin d’être une farce de mauvais goût. Entre électro et disco house, les neuf titres de A Nice Hot Edit with… réédition de leur opus de 1999, contient quelques pépites qui pourraient s’apparenter à des incantations estivales.

Crazy Penis – A Nice Hot Edit With by Paper Recordings

 

Starfucker

Non, ce visuel n’est pas celui du nouveau film de Miyazaki. Comme MGMT à leurs débuts, les américains de Starfucker raccourcissent leur nom en STRFKR. Aux premières écoutes, on pourrait penser que leur son est tout droit issu de la galaxie Oracular Spectacular, pourtant non. Reptilians, leur second album (quid du premier ??) est une cure de jouvence à lui seul : de Julius à Born en passant par Quality Time. Ou un remède contre des lendemains qui déchantent, au choix.

# en écoute sur Deezer ici

StarFucker – Born

Laisser un commentaire