Skeleton$, joyeux chaos

0
1 170 vues
views

Les dimanches soirs se font moins monotones, surtout avec la venue de l’été et de ses apéros en terrasse, mais aussi grâce aux concerts qui savent clôturer le week-end sur une note festive. Le Poste à Galène, petite salle de concerts marseillaise au cœur de la ville, accueillait dimanche 22 juin les américains de Skeleton$. L’occasion de découvrir sur scène un trio surprenant et survolté, aux basses qui grincent, résonnent, et percutent les tympans sans laisser une minute de répit.

Aussi hypnotisant qu’électrisant, le live de Skeleton$ est un hold-up musical. Il est environ 22 heures, toute la salle ignore ce qui l’attend. L’atmosphère est légère et planante, après la première partie aérienne assurée par Johnny Hawaii et ses acolytes Kid Francescoli et Oh! Tiger Mountain. Au trio marseillais succède le trio américain.

Casquette vissée sur la tête, bermuda et mocassins de rigueur, le leader des Skeleton$ arbore un look plutôt sage qui ne laisse en rien présager le live qu’il va nous balancer à la figure. Dans un parfait crescendo, chacune des chansons commence sur un rythme haletant pour finir dans un chaos travaillé et parfaitement maîtrisé.

Un aperçu de leur prestation sur scène, à New York en 2010

Sur scène, ces trois new-yorkais à l’alchimie percutante font résonner leurs instruments tour à tour. Un étonnant mélange où parfois ils se confondent, d’autres fois se dissocient pour encore mieux se retrouver.

Laisser un commentaire