Privé de dessert, du trompe-l’œil dans l’assiette

0

À Paris, depuis 2013, Privé de dessert joue la carte du trompe l’œil en imaginant des entrées et des plats qui ressemblent comme deux gouttes d’eau à de célèbres desserts, et vice-versa.

Le Saint-Honoré est en fait un burger, avec ses choux fourrés au fromage, sur son lit de steak et sa chantilly à la crème d’oignons.

Envie d’une raclette ? Dans ce restaurant du 9e arrondissement de Paris, fondé par Sephora Nahon, vous ne mangerez pas le fameux fromage fondu sur son lit de patates et charcuteries, mais de la crème au chocolat blanc – coco, poires rôties, saucisson aux Biscuits roses de Reims, financiers pistache. Et le rendu est bluffant !

À la carte du chef Alexis Hattiger (un passionné de pâtisserie de 25 ans seulement), des frites en forme de churros, un quasi de veau aux allures de brownie, une gaufre qui en fait sont des coquillettes à la truffe, brisures de marrons et crème de parmesan, et plein d’autres délices, comme la blanquette de veau revisitée en sucré (avec du pudding pour remplacer la viande) ou encore des cupcakes saumon-courgette et des millefeuilles à l’aubergine

Cupcake, cheesecake et millefeuilles salés…
Une autre blanquette
PLUS D’INFOS :

Privé de Dessert
4, rue Lallier 75009 Paris
01 45 26 84 43
Horaires : du lundi au dimanche de 19h à 23h + le samedi de 12h à 14h30

➽ www.privededessert.com
➽ Privé de dessert sur FacebookInstagram

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

16 − 8 =