Now Reading
Pépites en mode off #91 : Comme sur des roulettes

Pépites en mode off #91 : Comme sur des roulettes

Jean-Joseph Merlin serait ravi de voir que plus de deux siècles après leur invention, ses patins à roulettes sont devenus bien plus qu’un simple loisir. Véritable outil de séduction au féminin, ils chaussent les moins téméraires qui s’adonnent au roller-derby et les plus élancées dans des séries mode en tout genre. La playlist du week-end s’offre une virée en free ride en trois étapes : un slalom au son du dernier Fortune, un saut avec Willy Moon et une descente cheveux aux vents avec Lianne La Havas.

Vendredi 8.00 pm :
Un peu plus de trois ans se sont écoulés depuis leur premier album (et l’interview qu’ils m’avaient accordée, à lire ici). Fortune fait (enfin) son retour et après avoir écouté Turn Around, leur dernier titre, une chose est sûre : ils ont changé, mûri, et en bien ! Mélodie electro pop et voix planante sont toujours au rendez-vous. Une autre chose est sûre : on a hâte d’écouter leur deuxième album, actuellement en préparation.

[soundcloud url=”http://api.soundcloud.com/tracks/80739893″ params=”color=7f93b2&auto_play=false&show_artwork=true” width=” 100%” height=”166″ iframe=”true” /]

Samedi 5.00 pm :
Willy Moon
s’est vite retrouvé propulsé sur le devant de la scène grâce à son titre Yeah Yeah, choisi pour illustrer une pub de la fameuse marque à la pomme. Ce titre du Néo-Zélandais exilé à Londres, dont le premier album sortira en avril prochain, est la bande-son parfaite pour une virée en patins à roulettes, un samedi après midi. Ou pour bien d’autres occasions, mais écoutez plutôt…

[soundcloud url=”http://api.soundcloud.com/tracks/73671834″ params=”color=7f93b2&auto_play=false&show_artwork=true” width=” 100%” height=”166″ iframe=”true” /]

Dimanche 11.00 am :
Lianne La Havas est au dimanche ce que le café est au lundi matin : indispensable. Sa pépite soul et sensuelle Don’t wake me up (extrait de Is Your Love Big Enough ?, son premier album sorti en octobre dernier) accompagne à merveille les journées oisives où la seule activité réglementaire serait celle de froisser les draps. Et de profiter encore un peu de l’hiver pour avoir un prétexte à ne pas mettre le nez dehors.

[soundcloud url=”http://api.soundcloud.com/tracks/51651626″ params=”color=7f93b2&auto_play=false&show_artwork=true” width=” 100%” height=”166″ iframe=”true” /]

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

quatre × 3 =

© Madmoiselle Julie • 2008 - 2019