Pépites en mode off #55 : III

0
1 753 vues
views

Trois ans, soit 144 jeudis, 432 Au Revoir Shoshana (en partant de la moyenne de 3 par jeudi), autant de mojitos framboise, 216 canettes de Red Bull (une demi par Au Revoir Shoshana), 144 descentes jusqu’au Vieux Port (à pied), 144 retours au petit matin (en taxi), 144 statuts comprenant le mot « ramasse » (ou similaire). Pour sa troisième année d’existence, La dame Noir a reçu Superpitcher. L’occasion pour la sélection musicale du week-end de lui offrir trois bougies… Enjoy.

Première bougie, vendredi 9.00 pm :
Au moment où s’ouvrent les portes de La dame Noir, on s’approche du bar en se répétant que « The darker it gets, the clearer we see »,  au son du remix de 2010 d’Aksel Schaufler aka Superpitcher. L’allemand signé sur le label Kompakt a injecté une puissante dose d’énergie aérienne au morceau de Dntel « The dream of Evan & Chan »


Dntel – The Dream of Evan & Chan (Superpitcher remix)

Deuxième bougie, samedi 04.00 am :
Avant que l’aube se mêle à l’ivresse nocturne, place à White Lightning présent sur la compilation Total 12 du label Kompakt. Le genre de morceau rythmé, dansant et addictif à souhait, capable d’enivrer pour de longues heures. Et ce, peu importe si le soleil se lève…


Superpitcher – White Lightning

Troisième bougie, dimanche 3.00 pm :
Imaginez ce que pourrait produire un cocktail germano-mexicain… La force de la tequila réchauffée par une électro minimale ? Presque. Superpitcher et Rebolledo ont formé Pachanga Boys pour distiller un savoureux mélange qu’ils qualifient de « hippie dance ». Avant de les voir aux Nuits Sonores cette année, on écoute en boucle Time, qui nous ferait presque perdre toute notion du temps.


Pachanga Boys – Time

Laisser un commentaire