Marins d’eau douce

0
9 833 vues
views

L’été approche, c’est un fait, et s’installe dans nos garde-robes. Le must de la saison ? Jean-Paul Gaultier en a fait son vêtement phare, Gabrielle Chanel la plébiscita à une époque où personne n’y croyait. La marinière s’est imposée comme un incontournable au fil des époques, pour les femmes comme pour les hommes. Et pour l’été 2010, elle revient dans les dressings masculins pour le plaisir des yeux et du porte-monnaie…

Coco Chanel en pantalon large et marinière masculine - 1928 Jean Paul Gaultier

1910: Gabrielle Chanel s’inspire des tenues rayées des marins de Deauville, où elle tient une boutique, et impose la marinière dans les dressings féminins. Il faudra attendre 1983 pour voir apparaitre la première marinière version masculine sur les podiums de Jean-Paul Gaultier portée par ses « Hommes-Objets ». Avec le temps, la marque de fabrique de l’Enfant Terrible de la Mode obtient un succès mondial et devient un incontournable des deux sexes.

Marinière Somewhere Marinière Armor Lux

Frais et facile à porter, le haut rayé se conjugue en chic, tendance, métrosexuel, habillé, classique ou pointu… Soit autant de looks que de rayures. Moyennant une centaine d’euros, la marinière de Jean Paul Gaultier, victime de son propre succès, est reprise par de nombreux créateurs et enseignes. On trouvera alors sur le marché le haut en coton bio rayé bleu marine et blanc à manches longues à 29 € chez Somewhere (à gauche) ou en rayé rouge et blanc chez Armor Lux pour 45 euros (à droite).

Question: Peut-on avoir THE look en portant une marinière moyen ou bas de gamme ? Oui, évidemment ! Il faudra la mixer avec le bon pantalon, le bermuda ou la veste qui relèguera les rayures au second plan.

By John, chroniqueur mode masculine pour Madmoiselle Julie

Laisser un commentaire