L’invention de la disco tropicale par Mock & Toof

0
1 631 vues
views

Sur leur MySpace, ils décrivent leur genre comme de la musique tropicale et religieuse. Le ton est donné : Mock & Toof, ce duo de Djs londoniens, propose un son nouveau, mélange des genres, entre effervescence et mélancolie. Dans leur premier opus oscillant entre nu disco, pop et électro, ils distillent ça et là leur inspirations comme des marchands de sable…

Mock & Toof

Nick Woolfson, la face B du duo, collabore avec le label de James Murphy (LCD Soundsystem, of course) DFA Records, connu pour avoir signé notamment les new-yorkais de Holy Ghost! Avec son acolyte Duncan Stump, il fonde Mock & Toof et commence à signer de nombreux remixes dès 2006, de Hot Chip à Dondolo en passant par Friendly Fires. En mai 2010 débarque un premier album et un extrait qui annonce la couleur : leur Farewell to Wendo, comme une ode estivale et mystérieuse, planante et vaporeuse mais pleine de rythme.

Mock & Toof Tuning Echoes

Sur ce premier opus baptisé Tuning Echoes, on retient le fiévreux Shoeshine Boogie, clairement inspiré de la disco des années 80. Underwater est aussi savoureux en version demo (frais et mélancolique), que sur la version album, plus enjouée. On ne zappera pas non plus le titre Day Ken Died, aux sonorités qui semblent tout droit sorties d’un jeu vidéo

Laisser un commentaire