Septembre ou la folie éclectique de Marsatac

3
2 495 vues
views

Après avoir reçu Etienne de Crécy, Archive, Au Revoir Simone ou We Have Band l’an dernier, le festival marseillais Marsatac a réussi pour cette nouvelle édition son pari initial : proposer une programmation éclectique, passant de l’électro au hip hop, invitant des artistes de la scène locale comme internationale…

marsatac

Selon Dro Kilndjian, le programmateur du Festival, « Marsatac, c’est une promenade sonore, une déambulation, une vision panoramique sur les musiques électro, hip hop et indie du moment. » Si le festival change à nouveau de lieu pour cette 12e édition, la Friche la Belle de Mai, avec ses 4 scènes de tailles différentes, permettra d’accueillir plus de 50 formations, contre 35 l’an passé.


L’une des têtes d’affiche de cette 12e édition sera sans nul doute  Quentin Dupieux alias Mr Oizo. Outre ses tubes électro déjantés, le jeune homme est passé derrière la caméra et s’est initié à la réalisation. Il  présentera  mercredi 22 Septembre en avant première au cinéma Variétés son film Rubber, sorte de thriller étonnant et intriguant (vidéo ci-dessus).

L’occasion de découvrir (si ce n’est pas déjà fait) des artistes de la scène locale également, comme le trio marseillais Nasser, qui a déjà conquis le public national avec leur son entre électro et rock, notamment lors des festivals Solidays à Paris ou Crossover à Nice. Dro, le programmateur de Marsatac, nous parle justement de ce qu’il pense de la scène musicale à Marseille : « Elle est très vivace et elle l’est de plus en plus . Ces dernières années les lignes ont beaucoup bougé. Je me rappelle de l’époque où on parlait de Marseille essentiellement pour sa scène rap. Aujourd’hui d’autres courants musicaux ont également émergé et pris de l’importance. Vous verrez, dans quelques années, on parlera de Marseille comme on a parlé de Manchester à une certaine époque ou comme on parle de Berlin aujourd’hui. Ce sera la « Marseille Touch » !

curry_coco

Curry & Coco, alias Thomas & Sylvain, présents samedi 25 septembre au festival

Aeroplane, Curry and Coco, Success (déjà présents l’an passé !), Beat Assaillant, Naïve New Beaters… place à la musique dès jeudi 23 septembre. Trois jours placés sous le signe de la naîveté, de l’audace, et du plaisir : « les maîtres mots de nos programmations, pourvu que ça dure… » comme l’affirme Dro. Vos pieds risquent d’avoir mal : on vous aura prévenus  !

3 COMMENTS

Laisser un commentaire