Les 10 commandements mode de Sex & The City

1
275
views

Elles ont bercé une partie de nos vies, influencé nos garde-robes, fait office de professeurs personnelles virtuelles pour nos relations avec les hommes. Carrie, Miranda, Samantha et Charlotte reviennent plus de 10 ans après les premiers épisodes, diffusés en France sur M6.

dressing

Un dressing devenu culte…

Après un premier film devenu culte —tout comme le dressing de la fashionista Carrie—, les héroïnes glamour de Sex & the City signent leur come-back, perchées sur leurs stilettos, et nous promettent leur lot de must-have en la matière, dictées par Patricia Field, leur styliste attitrée. Décryptage de leurs 10 leçons de mode…

Règle #1 : Opter pour la sobriété du blanc

satc3Actress Kristin Davis on the set of "Sex In The City: The Movie" in New York City on September 21, 2007.

Que l’on s’appelle Carrie Bradshaw ou Charlotte York, à New York, le minimalisme est de rigueur. Sur les catwalks, les nouveaux designers comme Alexander Wang ou Proenza Schouler nous ont montré par A + B que la sobriété était une base du bon goût en matière vestimentaire. Pour preuve, Carrie choisit une robe Halston’s Heritage, et l’accessoirise de lunettes aviator dorées et d’un magnifique ras de cou. Pour Charlotte, robe près du corps, sac en cuir naturel et lunettes oversize lui donnent de faux airs d’une first lady de première classe.

Règle #2 : Robes en fleurs

satc9satc10

Dans le film (à droite) ou dans la série, Carrie a démontré son goût certain pour les robes à fleurs, bien avant l’heure de la tendance Liberty. C’est un fait : prescriptrice des tendances, l’héroïne créée à la télévision par Darren Star, Carrie a toujours eu une longueur d’avance sur les must-have. Elle ose tout, mélange des pièces improbables (comme cette ceinture faussement cheap à gauche), choisit une ceinture cloutée pour sa robe-cape verte à fleurs (à droite) ainsi qu’un sac Tour Eiffel, le détail choc. Car à New York, lorsque le printemps tarde à venir, les garde-robes, elles, bourgeonnent.

Règle #3 : Jeux de volume

carrieSPL4321_014

Comment oublier le générique de la série, dans lequel Carrie arbore un magnifique jupon en tulle rosé avec un simple débardeur près du corps. D’emblée, le ton est donné : Carrie ose et n’a pas froid aux yeux. Aussi bien dans la vie de tous les jours que niveau look. Et pour faire sa place à New York, elle n’hésite pas à jouer de son style et choisit des robes et des jupons tantôt aériens, tantôt structurés, mais toujours pleins de volume. Une chose est sûre : Carrie a confiance en elle et veut qu’on le sache.

Règle #4 : Sexy chic

satc6satc4

D’épisode en épisode, Samantha joue de ses charmes pour troubler les hommes. Extravagante, audacieuse et sexy, elle choisit des robes plus ou moins courtes, mais toujours décolletées et près du corps. Sex & the City est le modèle phare de série où la femme s’assume, montre ses formes et assume ses défauts. Et un détail à noter : toujours perchée sur au moins dix centimètres de talons, Samantha ne quitte jamais son accessoire fétiche : le sac en python beige, version pochette ou grand format… sans oublier le fameux verre de Cosmo !

Règle #5 : Montrer son nombril

carrie_bradshaw04satc15

Version teenager, Carrie est une éternelle rêveuse dans l’âme, une héroïne moderne pleine de contrastes, aussi fleur bleue que terre à terre. Tout ça s’en ressent côté look, avec ses pulls ultra courts, qui s’arrêtent sous la poitrine, ou ses chemises à carreaux nouées au dessus de la taille façon années 90. Carrie sait mixer les styles, aussi intemporels soient-ils.

Règle #6 : S’inspirer de son boyfriend

satcsatc13

Femme fatale ou adepte du néo-casual, Carrie jongle avec les styles comme un bartender avec un shaker. Elle ose le détail masculin qui viendra réhausser sa tenue d’une pointe d’originalité, ajoutant un air plus strict à sa tenue : une fausse cravate sur un top à sequins beige (à gauche), vient contraster avec la matière transparente qui laisse entrevoir le soutien-gorge ; ou une cravate noire négligemment nouée, portée sur un gilet d’homme sans manches, et qui casse avec la couleur rose girly de la chemise.

Règle #7 : Le détail couture

satc13 proenza schoulersatc111

Lorsqu’on est une fashionista et que l’on habite New York, posséder dans son dressing des pièces de créateur est une règle incontournable. Accro aux escarpins Manolo Blahnik ou aux stilettos Jimmy Choo, Carrie voue un culte aux pièces griffées. Sa gabardine jaune sans manches, en cuir et ceinturée, est signée Proenza Schouler, tandis que sa robe d’inspiration charleston a été créée par Halston Heritage, la marque phare des deux volets du film. On peut d’ailleurs la shopper sur Net-à-Porter ici (535€).

Règle #8 : La folie des accessoires

satc5SPL4064_007

Conçus quasiment comme un défilé, le film et la série Sex & the City sont une ode aux accessoires sous toutes leurs formes : chaussures, pochettes, lunettes de soleil, bijoux… Le dressing de Carrie et ses amies est impressionnant ! Sac Lady Dior en cuir rose pour Charlotte (à gauche), avec une tenue (inspirée de Victoria Beckham?), pochette tie & dye Prada pour Carrie (à droite) et low boots lacées portées sur des bas en laine. A New York, l’accessoire se remarque, et fait toute une tenue.

Règle #9 : Patchwork de motifs

satc1johngalliano

On l’aura assez répété : l’audace est le maître mot des héroïnes les plus glamour de la planète TV. Robes à fleurs, motifs géométriques psychédéliques des années 80 (Miranda, à gauche), impressions de journal griffées John Galliano (à droite), on affiche sa joie de vivre en couleurs et en motifs. On l’a compris : à New York, que l’on soit une femme épanouie -ou pas-, la monotonie est à bannir des dressings.

Règle #10 : Toutes couleurs dehors

satc14kimcattralldesignerpurse

Couleurs acidulées, tons flashy…  Bariolé pour Carrie, jaune citron pour Samantha (de la tête aux pieds… jusqu’au chien !), la vie est tous les jours une fête. Si la première ose tous les mélanges (mixer tous types d’imprimés et de couleurs), Samantha s’accorde un peu de sobriété niveau accessoires, avec un sac et une ceinture blancs. A défaut de voir la vie en rose, nos quatre héroïnes de choc la voient en arc-en-ciel. Un peu à l’image de leur amitié qui n’a pas pris une ride…

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

11 − 9 =