Le jour où j’ai pu interviewer Alizée

1
2 226 vues
views

C‘était un peu un rêve de gosse d’ado. Grâce à mon métier, j’ai la chance de me faire quelques petits kiffs, comme celui d’interviewer Alizée. J’avais déjà tenté Hélène Rollès, sans grand succès. Mais grâce à sa future participation à Superkids sur M6, j’ai pu poser quelques questions à la petite brunette Corse. Impressions.

alizee

Chez Alizée, j’aime la fraîcheur de Moi… lolita et son timbre grave et suave à la fois. Contrairement à la plupart, c’est son album Une enfant du siècle, composé en partie par Chateau Marmont ou Para One, des talents français de la scène électro, qui m’a le plus touchée. Comme le vent qui porte son nom, Alizée m’inspire la légèreté, la simplicité, cette facilité à voguer de registre en registre sans jamais appartenir à aucun. Et dès les premiers mots de notre interview, je me suis rendue compte que mes premières impressions à son sujet étaient les bonnes. Alizée est bavarde, mais toujours posée, elle parle avec un léger accent corse, on la sent surtout passionnée.

Le 6 avril prochain, Alizée participera de nouveau à un télé-crochet. Mais contrairement à Graines de star, qui lança sa carrière en 2000, et à Danse avec les stars, qui lui a permis de rencontrer l’amour (Grégoire Lyonnet), et aussi de renouer avec sa passion pour la danse, pour la première fois, c’est en tant que membre du jury que la jeune femme officiera au sein de Superkids.

Alizée superkids © Aurélien FAIDY / M6

En interview, là encore, on sent son épatante humilité : « Je me sentais plus légitime en jugeant des enfants, car moi-même c’est un télé-crochet qui m’a ouvert les portes du succès. » Parce qu’elle est aussi étrangère aux univers du cirque ou de la magie, qui font partie des numéros de Superkids, Alizée a préféré privilégier l’émotion et le ressenti et a évité de se baser uniquement sur la technique des candidats : « J’ai essayé avant toute chose d’être touchée, qu’ils nous emmènent dans leur propre univers. » 

Humble, Alizée l’est indubitablement. Mais surtout, malgré les échecs et en plus de dix ans de carrière, Alizée est une bosseuse. Ceux qui pensent qu’elle ne doit son succès qu’au coup de pouce de Mylène Farmer à ses débuts se trompent. Aujourd’hui encore, si elle ne devait donner qu’un seul conseil aux jeunes poulains, ce serait de travailler, et de travailler dur : « Il n’y a que ça qui paye. Il faut faire les bons choix, rester maître de son chemin et écouter son coeur. »

Désormais plus sereine, moins timide, Alizée a décidé de se consacrer pleinement à la danse : « Je fais ce dont j’ai envie sur le moment. Les rencontres et le cours des choses m’ont naturellement aiguillée vers la danse, donc pour l’instant, je suis mon instinct sans me poser de questions. Je ne dis pas adieu à la musique pour autant, mais pour l’instant ma priorité ne se situe pas là. Pour la suite, on verra. » Dans ce 1281657-alizee-passion-tatouage-en-corse-600x315-2 cadre, elle enchaîne les prestations avec Grégoire Lyonnet, un peu partout en France, avant de tourner Le Meilleur Pâtissier spécial people, qui sera diffusé d’ici cet été sur M6. Avant de retrouver sa chère île, la Corse, pour des vacances bien méritées en juillet/août. Car finalement, c’est encore et toujours là que le vent la (ra)mène.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here