Le Cabaret Aléatoire à Marseille a appris de ses erreurs

0
1 606 vues
views

Longtemps blamé pour la qualité de son soundsystem, Le Cabaret Aléatoire renaît de ses cendres depuis quelques temps maintenant. La spacieuse salle de concert située au sein de La Friche de La Belle de Mai à Marseille a su tirer les leçons du passé et proposer des lives de qualité. Pour preuve, cet hiver, avec une programmation soignée (Breakbot, Moderat, etc), ses nombreux lives se sont joués à guichets fermés. Toute l’équipe de la structure revient sur cette seconde naissance et sur les nombreux projets de l’un des lieux emblématiques de la nuit marseillaise.

RONE-2015 © Crédits : PhotoSpectral – Florian Gallène

Quels sont les nouveaux rendez-vous prévus cet été au Cabaret Aléatoire ?
Notre projet de programmation de la période d’été Juin et Juillet s’articule autour de 2 grands axes :
Des évènements : Une programmation d’artistes internationaux de qualité, attendus à Marseille, pour certains d’entre eux n’ayant jamais joué ici. La grande majorité des dates seront présentées au Cabaret Aléatoire et peut-être que certaines dates feront l’objet d’export dans des lieux de la ville inattendus.
Des Rendez-vous réguliers : Comme chaque année, depuis 2013, année où nous avons créé le premier rooftop de Marseille sur le Toit Terrasse de la Friche, nous assurons la direction artistique des soirées ON AIR des vendredis. Celles-ci sont pensées en lien avec le Club Cabaret des vendredis : nous essayons d’imaginer un concept de soirée, outdoor puis indoor, de 19h à 5h du matin.

Qu’apporte le côté boîte de Club Cabaret le vendredi à un lieu considéré de prime abord comme une salle de concerts ?
Le Club Cabaret n’est pas pensé comme une boîte mais plutôt comme un espace, un projet au service de la découverte musicale, dédié aux musiques électroniques en collaboration avec les collectifs les plus actifs de la scène régionale. Pour nous, cela correspond à un retour aux sources, car le Cabaret a été fondé en 2003, sur ces esthétiques.
D’autre part nous n’avons jamais arrêté de défendre les musiques électroniques depuis notre création.
Enfin, le rendez-vous hebdomadaire « club », ne s’oppose pas à notre politique de concerts et de live, bien au contraire cela renforce notre image et notre position d’opérateur permanent sur le territoire.

❝ Nous travaillons à exporter certains projets spécifiques
sur d’autres sites marseillais.❞

Le Cabaret Aléatoire a longtemps souffert d’une mauvaise presse à cause de la mauvaise qualité de son système son / acoustique. Quels retours avez-vous aujourd’hui à ce niveau-là ?
L’époque « underground » est révolue, aujourd’hui « l’outil de travail » du Cabaret Aléatoire permet d’accueillir le public et les artistes dans les meilleures conditions. Le système son et le traitement acoustique ont été totalement repensés et les investissements nécessaires ont été réalisés depuis 2012. Nos derniers investissements, réalisés cette année, nous permettent d’avoir deux systèmes de diffusion différents, chacun adapté aux attentes du public et des artistes, soit un système de diffusion spécifique pour les Clubs et les soirées électroniques, et un système de diffusion spécifique pour les concerts. Nos différents investissements portent aujourd’hui leurs fruits car nous n’avons plus que des retours positifs sur la qualité de notre son et de nos installations. Ce n’était pas gagné d’avance car la spécificité architecturale de nos espaces a nécessité beaucoup de temps, d’énergie et de moyens, mais aujourd’hui à titre d’exemple, Sonomag, le magazine national de référence, vient de produire un reportage sur la qualité du son du Cabaret, citant le projet comme un exemple au niveau national, d’un projet original de transformation du son réussi et abouti.

golden globes dresses

Situé en plein cœur de la Friche, le Cabaret est surtout une salle intérieure. Pourquoi ne pas aménager davantage l’extérieur (avec des stands, food trucks par exemple) pendant les concerts ?
Nous disposons d’un espace extérieur, ce qui est une réelle valeur ajoutée pour accueillir le public. Cet espace n’est pas immense, mais il nous permet d’accueillir un foodtruck différent à chaque soirée, et parfois quelques stands. Sur des projets particuliers, nous élargissons nos extérieurs, comme la semaine prochaine à l’occasion du Disquaire Day, ou nous accueillerons en journée plus de 30 exposants. L’amélioration et l’aménagement de nos extérieurs est un sujet sur lequel nous continuons de travailler pour l’été 2016.

Comment expliquez-vous le succès de la programmation fin 2015 / début 2016, avec plusieurs lives à guichets fermés ?
Nous essayons de faire en sorte que nos choix de programmation soient judicieux et en phase avec notre projet global. Nous pensons que l’articulation entre des rendez-vous réguliers, un projet artistique où chaque date est travaillée de manière évènementielle, la transformation de notre identité graphique et une politique de lieu sont autant d’éléments qui expliquent le succès de notre programmation, au même titre que nos choix de programmation.

Y’aura-t-il d’autres aménagements ou changements prévus pour le Cabaret cette année ?
L’aspect visuel de nos extérieurs, le passage aux gobelets recyclables, de nouveaux systèmes de barrièrage doivent renforcer notre politique d’accueil et de lieu. Au-delà de la consolidation de notre socle et outil de travail qu’est le Cabaret Aléatoire, nous travaillons à exporter certains projets spécifiques sur d’autres sites marseillais ou régionaux pour investir et irriguer notre territoire.

Merci à Pierre-Alain ETCHEGARAY (Directeur & Programmateur),
Aurélien DELOUP (Directeur adjoint & Administrateur), Guillaume SAUTEL (Responsable Communication) et Julie MURACCIOLE (Chargée de Communication & Responsable Billetterie)
pour leur disponibilité pour cette interview.

Plus d’infos :

➽ www.cabaret-aleatoire.com
➽ Le Cabaret Aléatoire sur FacebookTwitterInstagram

Agenda :

Tous les vendredis : Club Cabaret 
ven 08/04 : Kenny Larkin + Jack Ollins
ven 15/04 : Ka One & St Sene (Live) + Life Recorder + Niloc
ven 22/04 : Nhar + Fred Berthet

Samedi 16 avril : Disquaire Day
w/ Puts Marie + Siska + La Fine Équipe & guests + Pink No Color

Samedi 23 avril : Salut C’est Cool + MacMann + Ceephax Acid Crew
Samedi 30 avril : Moderat (complet)

vendredi 3 juin : Laboratoire Aléatoire
w/ Robert Hood, Ben Klock & more…

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here