La semaine de… Irina Aupetit Ionesco

5
621
views

Irina Aupetit Ionesco fait partie de ces Parisiennes actives et branchées, que tout passionne. Cofondatrice de l’agence de communication Léa & Irina, rédactrice pour Le Bonbon Nuit, music sélector, blogueuse pour WAD, la jolie blonde aux yeux clairs est aussi inspirée qu’inspirante. Sur tous les fronts, des plages de Calvi on The Rocks jusqu’au Mansart ou au Ritz, faire des rencontres au nom de la mode et de la musique  est devenu son credo. Celle qui ne jure que par ses robes Jean-Charles De Castelbajac a pris quelques minutes de son temps précieux pour prendre les commandes de Madmoiselle Julie pendant une semaine. Mais avant toute chose, l’heure est aux présentations…

© Jean Picon

La Mini Interview

▲ Ce que tu as fait de plus marquant cette année ?
Bosser sur le Black Week end édition 2011 et y rencontrer mon amoureux
jouer en première partie de Clara Moto pour l’une des soirées du Sucre à Lyon ma ville natale
Déshabiller Cameron Diaz
Voir New Order en concert
Rencontrer Laurent Garnier et tous les loulous de Lourmarin
Me remettre au sport

▲ Cinq choses que tu souhaites concrétiser en 2012 ?
Continuer le sport
Continuer à bosser sur de beaux projets avec ma merveilleuse associée Léa
Prendre le temps de profiter de mon homme
Apprendre à « mixer » pour de vrai de vrai
Faire Koh-Lanta

▲ Ta journée type ressemble à…?
Je n’ai pas de journée type, elles sont toutes différentes mais en gros ça pourrait donner ça : réveil par mon amoureux avec un pain au chocolat et mon thé vert, douche (un peu longue…) , cheking de mes 30 mails matinaux, un statut fb à la con, la promo d’un truc que j’aime bien toujours sur fb, rendez-vous avec mon associée Léa, enchaînement de rendez-vous pour monter des plans de com’, cocktail pro, vernissage ou apéros avec mes potes, dîner et ou concert, dodo quand je peux/veux.

▲ Si tu étais une fringue ou une marque de fringues tu serais laquelle et pourquoi ?
Je serai une robe à paillette Jean Charles de Castelbajac. C’est ma marque fétiche. Lorsque je joue j’en porte toujours une, c’est un peu mon « uniforme ». JCDC et son équipe furent une rencontre magique. Ma grand mère ne porte que du Castelbajac et ma mère en portait beaucoup aussi. C’est une histoire de famille et d’amour entre Monsieur, Alexandra Derouin (son attachée de presse) et moi.

▲ 5 choses dans ta wishlist de Noël ?
Un chat (oui c’est un peu cliché…mais on l’est tous un peu de temps à autre)
Une robe Stella Mcartney
Sunset Park de Paul Auster
Une parure Agent Provocateur
Un gilet Comme des Garçons Play

▲ 3 trucs que l’on trouve dans ton sac ?
Un rouge à lèvre rouge, de la crème de huit heures que je mets partout, mon parfum à la fleur d’oranger de chez Madini.

▲ Les trois chansons qui ont marqué ta vie jusqu’à présent ?
Il y en a tellement plus que trois…
Le Prélude de Bach. Mon père mettait tout le temps ça lorsque ma mère était enceinte, bizarrement ça me fait quelque chose à chaque fois que je l’entends.
Lemon Incest de Gainsbourg. je l’écoutais tout le temps lorsque j’étais petite, je ne comprenais évidement pas les paroles…mais c’était sur le thème de l’étude numéro 3 en mi majeur op. 10 de Chopin qui est un de mes compositeur phare et que déjà bébé j’adorais (selon les dires…). Ce morceau me coûte cher en psychanalyse !
Behind de Lacquer. Un morceau dont je ne me lasserai jamais.

▲ Résume Madmoiselle Julie en un mot.
Immanquable.

La semaine d’Irina…

▲ Mardi ● mode ● sa créatrice fétiche Alice Bayer
▲ Mercredi ● luxe & co ● son bar préféré à Paris, le Molotov
▲ Jeudi ● musique ● son coup de cœur, Hypnolove (Record Makers)
▲ Vendredi ● mode ● à la découverte du salon Mini vintage

Irina aussi sur…

# Léa & Irina
# Le blog WAD
# Say Who ?

5 COMMENTS

  1. Vraiment intéressant ton concept de semaine… et par je contre je suis nul d’avoir manquer toute celle sur Irina (j’avais lu l’interview mais pas la suite) que j’ai le plaisir de connaître un petit peu. @ +

  2. Super teufé au Sea Beach Club…..

    J’aurais aimais y etre mais les staffs etais interdit d’entrer….

  3. Bonjour Irina,
    j’ai bien connu ton père quand nous étions jeunes ados.
    Il m’a appris à jouer le « fameux » premier prélude de Bach. Je pense que ta passion pour Chopin vient également de lui car je me souviens encore de la Ballade n°2 (celle qu’on entend dans le film le Pianiste), de la barcarolle, et des nocturnes… Alors, si tu dois prendre une bonne résolution, c’est de remettre ton fainéant de paternel à son piano !
    Bises !

    PS. J’aide ma fille à monter sa marque de PaP luxe, elle sort sa première collection et nous serons à Who’s Next… un jour peut être nous aurons besoin de tes services 😉

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

trois × 2 =