Now Reading
La semaine de… High Angle Shot ● (3/5) Le retour du vinyle

La semaine de… High Angle Shot ● (3/5) Le retour du vinyle

Les semaines de… reviennent pour une deuxième saison et, pour cette première, brandissent haut le drapeau corse. Originaires d’Ajaccio, les High Angle Shot ont prouvé que l’Île de Beauté dispose d’une scène électronique jeune et talentueuse. Avant la sortie imminente d’un EP et après avoir fait partie du line up de Calvi on the rocks 2013, Mathieu, Seymour et Florent prennent les commandes de Madmoiselle Julie, rangent guitares et synthés le temps d’une semaine pendant laquelle ils s’improvisent rédacteurs en chef. Après la fameuse mini-interview de présentation pour inaugurer cette semaine comme il se doit, ils reviennent ce mercredi sur le phénomène du retour en force du vinyle…

Ce qu’en dit High Angle Shot :

“On a toujours eu des vinyles à la maison, donc la musique pour nous est un peu associée à ce support. On a une vraie petite collection. On mixe d’ailleurs en vinyle. La qualité du son est bien meilleure qu’avec les CDs et la taille d’un 33 tours permet vraiment d’apprécier la pochette. Le digital pour le côté pratique et le vinyle pour le plaisir !”

Nous vivons dans une société de consommation des plus paradoxales. À l’heure du tout-accessible, surtout lorsqu’il est question de musique, sur Internet, le vinyle opère un retour en force. Depuis quelques années, les ventes de 33 et 45 tours est en hausse, alors que celles de CD dégringolent considérablement (16% d’augmentation contre 44% de baisse fin 2012). Comment expliquer ce phénomène ? Dans une ère où le virtuel a fait disparaître pochettes et supports réels, le vinyle s’impose car il se collectionne, se chine et fait même office de déco (on trouve désormais des cadres pour accrocher ses pochettes de vinyles aux murs).

Les disquaires se multiplient, les artistes lui font honneur : Christian Marclay réalise assemble des vinyles pour n’en former qu’un (voir l’article ici), tandis que Scott Marr les transforme en véritables œuvres d’art (je vous en parlais par là). En 2008, un évènement consacré au vinyle a même vu le jour, le fameux Disquaire Day, auquel Pitchfork consacrait d’ailleurs un documentaire…

Voici mon top 3 des plus belles pochettes de vinyles :

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

un × 4 =

© Madmoiselle Julie • 2008 - 2019