La Cour Paris – un bouillon de création

0
2 066 vues
views

Les créateurs français sont certes nombreux. La Cour Paris, un espace situé dans le 2e arrondissement au 60 rue Tiquetonne, fait honneur aux plus talentueux et imaginatifs d’entre eux. En plus de ce lieu atypique où foisonnent l’art, la mode, et les nouveaux concepts, La Cour Paris révèle sur son site web des nouveautés autour du design, de la photographie. Bijoux, robes, et autres trouvailles amusantes… Un vrai zeste de fraîcheur qu’on s’empresse de découvrir.

À gauche : Chemise Ysterike / Collier Charlotte Martyr
À droite : Blouse Hägeli – Collier Léon Rose Magma

L’univers proposé par l’espace La Cour est un joli mélange de douceur, de fantaisie et de rêve éveillé. La collection Preppy d’Ysterike puise ses références dans les codes de Mademoiselle Chanel, avec son éternel binome de couleurs, le noir et blanc, tandis que les bijoux de Charlotte Martyr invitent à retomber en enfance. Pour Claudia, la créatrice des vêtements Hägeli, « La mode, c’est de l´architecture à la taille du corps ». En suivant ce principe, elle revisite le foulard, l’imprimé en soie et crée des pièces uniques.

À gauche : Léon Rose Magma / À  droite : Robe Ysterike

Même idée pour Léon Rose Magma et ses bijoux qui n’ont de limite que l’imagination débordante de ses créatrices Morgane et Salomé : avec élégance et humour, elles conçoivent des colliers avec de petits poissons, inspirées par le monde enchanté des sirènes (leur collection ne s’intitule pas « Abysses » pour rien !)

Autre trouvaille originale : Tink-it, un concept d’expression artistique sur un support insolite : à même la peau. Temporaires, ces tatouages qui durent entre 2 à 3 jours sont dessinés par des artistes en édition limitée. Coup de cœur pour la planche d’Olivier Kosta-Théfaine, qui revendique son côté amateur avec des tatouages faussement simplistes d’un chien, d’un aigle, ou d’une tête de mort.

SHARE

Laisser un commentaire