La bande son idéale de… Acid Child

0
1 505 vues
views

Une chose est sûre : depuis quelques temps, la nouvelle scène musicale corse est aussi riche que les paysages de l’île de Beauté sont sublimes. Preuve en est avec Acid Child, le duo formé par Arnaud Castelli et Nicolas Digiacomi qui distille depuis 2013 une électro pop psyché. Après avoir fait partie de l’album Exile on Tropicool Street chez Alter K, Ils sont de retour en ce mois de mai 2015 avec leur tout premier EP, Villa Natalia, sorti sur le label indépendant corse Sons of Beaches Records. L’occasion pour eux, de nous parler musique et de composer ce qui pourrait être leur bande son idéale…

Acid Child © Malika Lakhdar

Le/la dernier(e)

Vinyle ou CD que vous avez acheté ? (Arnaud) : Pour ne pas mentir, mon dernier achat c’était du digital et c’était le premier E.P. de nos talentueux collègues d’High Angle Shot. En ce qui concerne le physique, ça date un peu plus mais je crois que c’était Kasabian 48:13 et la réédition vinyle du Made In Japan de Deep Purple.
(Nicolas) : La compilation Classic Ash de Wishbone Ash en vinyle.
Découverte que vous avez aimée ? (Arnaud) : Je pense qu’on peut considérer DBFC comme un groupe français non ? alors va pour DBFC.
(Nicolas) : Vox Low.
Coup de gueule musical ? (Arnaud) : J’hésitais entre Salut c’est cool, The Avener ou Christine & The Queens, je vais donc choisir Frànçois & The Atlas Moutains pour leur coté « Club Med ».
(Nicolas) : Mumford and Sons.
Live que vous avez aimé ? (Arnaud) : LCD Soundsystem à Calvi On The Rocks en 2010 et dans un autre genre The Mars Volta à l’Olympia en 2008.
(Nicolas) : Jagwar Ma au Pitchfork l’année dernière.
Clip que vous avez kiffé ? (Arnaud) : Tears For Fears  Sowing The Seeds Of Love. De l’abstrait en vidéo qui colle parfaitement avec l’ambiance du titre. Un excellent souvenir d’enfance qui reste en tête…
(Nicolas) : Varsity des Smith Westerns.


Pochette d’album qui vous a marquée ? (Arnaud) : Pour son efficacité, tout le travail de Peter Saville avec Factory Records et forcement celui du collectif Hipgnosis dans les années 70. Si je dois en garder une seule ? Le single de New Order­ Blue Monday.
(Nicolas) : The Soft Parade des Doors.

Two-Tone Celebrity Dresses cvr_the-soft-parade-original-album_front_1200

La chanson idéale pour…

Le bain 
(Arnaud) : Chassol ­Reich & Darwin. On plane au milieu d’ambiances martiniquaises, le tout avec une prodigieuse progression rythmique et un enchevêtrement de piano complétement dément. // (Nicolas) : How does it make you feel de Air.
La sieste
(Arnaud) : George Harrison My Sweet Lord. Le patron sous estimé des Beatles livre sur ce titre la définition même du bien être musical. Ce titre soigne toutes les redescentes. // (Nicolas) : Stay with me de Spiritualized.
Un petit déjeuner (Arnaud) : The Virgins­ Impressions Of You. Parce qu’au petit déjeuner, qu’on ait dormi ou pas, on a pas envie de se prendre la tête. Une ambiance new-yorkaise qui derrière son air léger cache des paroles d’une mélancolie certaine. Le fantôme de Lou Reed plane. // (Nicolas) : Neon Beanbag de Stereolab.
Une nuit d’ivresse (Arnaud) SBTRKT New Dorp New York. Quand les deux neurones restantes se court­-circuitent . // (Nicolas) : Gimme More de Veronica Unlimited.
Une insomnie (Arnaud) Basile di Manski The Story of a Magnificient Blowjob. Une ambiance aérienne et une magnifique pipe. De quoi retrouver la sérénité nécessaire pour dormir. // (Nicolas) : WFL des Happy Mondays.
Un adieu (Arnaud) : Smokey Robinson & The Miracles ­You Really Got A Hold On Me. Classique slow de 1962. // (Nicolas) : Delete de DMA’s.
Un je t’aime (Arnaud) The Charlatans ­So Oh. Pas véritablement une chanson d’amour, mais plutôt une ambiance parfaite pour la ballade avec celui ou celle à qui tu vas le dire. // (Nicolas) : Indian Summer des Doors.
Un chagrin (Arnaud) King Gizzard & The Lizard Wizard ­Her & I (Slow Jam II). Un titre assez psyché multi­facettes qui peut vous foutre la journée en l’air et vous remonter le moral en 8 mn. // (Nicolas) : OX4 de Ride.

Une après-­midi à la plage (Arnaud) : The 2 Bears ­Get Out. Une chanson en triptyque qui représente bien tout ce qu’on peut faire sur une plage de nos jours (et même la nuit). // (Nicolas) : San Tropez de Pink Floyd.

Le groupe ou l’artiste…

Que vous écouterez jusqu’à votre dernier souffle Clairement The Doors, c’est invariablement bon en toutes circonstances.
Qui vous a donné envie de faire de la musique (Arnaud) : Led Zeppelin, pour l’approche totale de la musique, que ce soit au niveau de la production ou de la composition.
(Nicolas) : The Beatles.
Qui symbolise votre adolescence (Arnaud) : Je crois que l’album de DFA 1979 You’re a woman I’m a machine a tourné en boucle à l’époque, vers 2005. Il y avait de tout la dedans, du brut punk, du rock,du minimalisme (surtout au niveau de la formation du groupe Basse/Batterie) et de l’énergie.
(Nicolas) : Nirvana.

Le prochain…

Concert que vous irez voir (Arnaud) : Je tenterais bien les Happy Mondays a Manchester en novembre prochain. Le combo ultime, le défi sera d’en revenir indemne.
(Nicolas) : Ride à L’Olympia.
Album que vous attendez avec impatience 
(Arnaud) : Le prochain album qui m’intrigue, ce sera la collaboration entre les Sparks et Franz Ferdinand. Le projet s’appelle FFS.
(Nicolas) : The Almighty de Black Knights qui arrive le 16 juin.
Morceau que vous allez enclencher après toutes ces questions (Arnaud) : The Juan MacLean­ A Place Called Space.
(Nicolas) : Laura du groupe Girls.

Plus d’infos

➠ Acid Child sur FacebookTwitter • Soundcloud
➠ L’EP Villa Natalia sur ☞ iTunes • Deezer • Spotify • Soundcloud

SHARE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here