Julien David, de Paris à Tokyo

0
154
views

Lors de la présentation de sa collection de l’automne hiver 2011/2012, Julien David a fait défiler des mannequins aux visages voilées par ses créations toutes en transparence. Une atmosphère étonnante et particulière qui n’est pas sans rappeler celle chère à Martin Margiela. Derrière ce foisonnant cocktail créatif et coloré se cache un français installé au Japon qui créé également de jolis foulards…

Défilés été 2012 // Hiver 2011-2012

L’élégance et le minimalisme carré typiques du Japon se ressent dans les inspirations de Julien David. Le français, qui a élu domicile au Pays du Soleil levant, distille avec parcimonie une classe occidentale à ses créations dotées d’une juste dose d’originalité. Robe à motif pixels, bottines noires à bout rose, veste oversize noire… Sa vision de la femme du XXIe siècle ? Moderne, enjouée et fantaisiste.

Julien David voue également un culte aux foulards, pièce maîtresse venue parfaire le look de sa citadine rêvée. Il revisite les motifs psyché, le tie and dye haut en couleur, ou encore dessine des vélos déstructurés. Ses foulards s’apparentent aussi parfois à des toiles fluides d’art moderne nouées autour du cou. Mais d’ailleurs, comment dit-on « foulard » en Japonais…?

http://juliendavid.com/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix-huit − 18 =