Jane Birkin et Serge Gainsbourg, l’amour toujours

0
2 560 vues
views

Alors que vingt-cinq années se sont déjà écoulées depuis la disparition de Serge Gainsbourg, ses plus belles chansons résonnent encore dans toutes les têtes. Mais ce qui a marqué plusieurs générations, ce sont ses amours sulfureuses avec Brigitte Bardot, mais aussi Jane Birkin. Andrew, le frère de la chanteuse, a immortalisé leur intimité.

jane-birkin-serge-gainsbourg-oxford-1969-photo-andrew-birkin

« Je voudrais tant que tu te souviennes, cette chanson était la tienne… » Ce que Serge Gainsbourg affirmait dans sa Chanson de Prévert en 1961 est plus que jamais d’actualité. Alors que la France entière commémore les vingt-cinq ans de sa mort, celui qui a marqué, souvent de manière scandaleuse, l’histoire de la chanson française, n’a jamais semblé aussi présent. Jusqu’en 2009, il a vendu plus de 5 millions de disques partout dans le monde. Preuve que, si l’homme a souvent été controversé, l’artiste reste, aux yeux de tous, une figure majeure de la scène française d’après 68. 

Gainsbourg by Andrew Birkin Après avoir rencontré Jane Birkin sur un tournage en 1968, Serge Gainsbourg vivra 12 années à ses côtés. Douze années qui verront naître une fille, Charlotte, mais aussi la langoureuse chanson « Je t’aime… moi non plus » et l’album Melody Nelson.

wedding gowns

Leur amour a été immortalisé par Andrew Birkin, frère de Jane, qui a rassemblé – dans un livre paru chez Taschen – les instants de la vie intime et du quotidien des deux amoureux qui représentent aujourd’hui encore, le romantisme et la vie de bohème à son paroxysme. ddcfd0882bc4c26ee73efaf15eb6f2ad e39825d6757b4ac03c073a23274461a9

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here