Dane Lovett : des natures mortes vintage

0
1 320 vues
views

Réaliser des natures mortes sur la culture populaire et la musique en particulier : tel est le défi de l’artiste australien Dane Lovett. Ses peintures réalisées à l’acrylique font sortir de nos greniers cassettes vidéos, vieux téléviseurs et vinyles vintage. Après avoir réalisé de nombreuses covers pour des artistes de rock en Australie, il pose ses valises à Paris pour sa première exposition dans la capitale et investit le concept-store Colette…

Ses œuvres combinent étrangement nostalgie et fraîcheur. Après avoir commencé à peindre dès son plus jeune âge, il découvre la magie de Photoshop et s’intéresse de plus près au design et à l’animation. Il qualifie son travail de savant mélange de « technologie et de natures mortes délavées ». (voir son interview en anglais ici)

Pourtant, il ne se contente pas de peindre sur fond neutre ces objets du quotidien d’antan. Il les met en scène entourés de plantes, dans une ambiance feutrée oscillant entre art et déco. Son exposition chez Colette aura lieu jusqu’au 4 juin prochain (+ d’infos ici).

Laisser un commentaire