En route pour les festivals (8/11) : Pantiero

0
162
views

I
l y a le ciel, le soleil et la mer… Si une chanson devait caractériser le festival Pantiero, ce serait bien celle-là. Pour son dixième anniversaire, il accueillera à partir de mercredi des artistes triés sur le volet : des jeunes talents de l’électro, comme la Femme, aux pointures comme Paul Kalkbrenner ou Nathan Fake… La terrasse du Palais des Festivals de Cannes risque fort de trembler pendant ces 4 jours explosifs.

Du 10 au 14 août : Pantiero

Avant toute chose, il est important de planter le décor : Pantiero, c’est de l’herbe synthétique, du bon rosé, une vue imprenable sur la baie de Cannes, une immense scène, et une programmation toujours plus riche chaque année. Pour preuve, mercredi, les jeunes talents La Femme qui nous a bercés cet été avec son hymne sensuel Sur la planche, et les new-yorkais de Battles qui ont sorti cette année Gloss Drop. Rythme effréné jeudi avec 3 têtes d’affiche : les canadiens de Suuns, qui nous servent un rock électro poignant, à l’image de leur excellent Arena, Etienne Jaumet et Cosmic Neman (batteur d’Herman Düne) aka Zombie Zombie, et Blonde Redhead, dont la voix de la chanteuse nous rappelle étrangement une certaine Debbie Harry. Les deux derniers soirs, place à The Field, Arnaud Rebotini et Paul Kalkbrenner (vendredi), et Trentemoller, Nathan Fake et Gold Panda (samedi).

Tee shirt Top Shop (17€) – acheter ici

Jupe en cuir Majeacheter ici

Sandales noires et blanches Top Shop (63€) – acheter ici

Et sur la route vers Cannes, on écoute…

Aussi frais qu’une glace et aussi déjanté que les membres du groupe Battles, Ice Cream (en featuring avec Matias Aguayo) est un condensé énergétique riche en calcium, avec une juste dose de rock teinté d’électro.

BATTLES | Ice cream from MGdM | Marc Gómez del Moral on Vimeo.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

3 × 5 =