En route pour les festivals (11/11) : Marsatac

0
143
views

Dernier épisode du dossier des festivals 2011 avec une escale à Marseille qui accueille à la fin de la semaine la treizième édition de Marsatac. Un chiffre porte-bonheur lorsqu’on découvre l’étonnante programmation de cette année. À la Friche de la Belle-de-Mai (pour la deuxième année consécutive), The Shoes, The DØ et Friendly Fires enflammeront la scène jeudi ; le lendemain place à la soul de Theophilus London et à l’électro survoltée de Brodinski ; samedi, fin mélange de talents locaux (Oh! Tiger Moutain et les Niçois d’Hyphen Hyphen) et de talents confirmés cette année (Housse de Racket et Yuksek). Et pour prolonger la fête, Aires Libres s’invite à Marsatac dimanche 2 octobre et fera danser le Parc Longchamp au son de Nina Kraviz… Explications détaillées.

Du 29 septembre au 1er octobre : Marsatac

Trois jours de fête en musique : l’été se terminera officieusement dimanche soir, après le festival Marsatac. Sur les 4 scènes de la Friche la Belle de Mai se relaieront têtes d’affiches, talents locaux et artistes confirmés. Sur les 4 scènes de la Friche la Belle de Mai se relaieront têtes d’affiches, talents locaux et artistes confirmés. La scène française est joliment représentée avec le triangle d’or rémois The Shoes / Yuksek / Brodinski. Les déchaînés Skip The Use, Arnaud Rebotini (et son live 2 Tonevision, vu à Pantiero) et Housse de Racket, qui ont sorti leur second album Alésia, seront de la partie. Chauvinisme oblige, Oh! Tiger Mountain, les Niçois d’Hyphen Hyphen (qui ont fait trembler Calvi on the rocks cette année) et Chinese Man (dont le label est basé à Marseille) seront les dignes représentants de la scène locale.
Pour prolonger le festival, Aires Libres s’invite à Marsatac dimanche. Au programme, en plein air au Palais Longchamp : ateliers pour enfants, brunch, massages, et farniente. Le tout sur les bonnes ondes de Paul, L’Amateur et Bebowski, nos joyeux agitateurs musicaux, le live du berlinois Rone et le DJ set de la belle et talentueuse Nina Kraviz. L’entrée est gratuite !

Tee-Shirt Louisa Bois –Kulte (29€) acheter ici
Jupe – Topshop (40€)  acheter ici
Derbies en cuir – Anniel (79€)  acheter ici

Et sur la route vers Marseille, on écoute…

Vraie révélation de cette année avec son premier album, le new-yorkais Theophilus London et son savoureux cocktail musical entre soul et pop est l’un des incontournables de cette nouvelle édition de Marsatac. Et quand The Remix Artist Collective (RAC) s’attèle à remixer l’un de ses meilleurs morceaux, Why Even Try, ça donne une belle épopée musicale à écouter en boucle avant de se rendre au festival…

Theophilus London – Why Even Try (RAC Remix)

△▽ Et pendant tout le festival, Madmoiselle Julie vous livrera photos, débrief et interviews… Stay tuned !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

quatre × 1 =