Toujours plus, un peu moins

0
1 887 vues
views

En 2009, Olivier Theyskens chez Nina Ricci destructurait les low-boots à plateforme et leur en faisait voir de toutes les couleurs : plus hauts, plus périlleux, vertigineux, il leur manquait le talon et laissait tout reposer sur le devant des low boots (je vous en parlais ici). Quelques mois plus tard, en plein été 2010, c’était au tour d’Alexander McQueen d’inventer le modèle « Armadillo », ces chaussures extraterrestres aussi bizarres qu’immettables (je vous en parlais ici). Hiver 2011 : l’heure est à un nouveau genre, les talons prennent de la hauteur mais perdent en profondeur. La semelle se découpe pour le plaisir des yeux. Approuvé par Azzedine Alaïa, Lanvin et Jeffrey Campbell…

Alber Elbaz chez Lanvin a donné un air plus baroque que jamais à ses souliers. Dans l’austérité de son défilé de l’hiver 2011, il ose une touche d’originalité : un talon compensé en métal brossé, à la semelle découpée. Tout en finesse, ces escarpins d’un autre style dévoilent l’envers du décor… Sous la semelle, le vide !

à gauche : Lanvin 1 195 € – acheter ici
▷ à droite : Lanvin 945 € – acheter chez Colette

Low boots, à lacets, compensées, découpées… On ne sait plus comment qualifier les dernières créations d’Azzedine Alaïa. Leur jolie couleur, entre wengé et acajou, subliment leur coupe : robuste et élégante à la fois. En cuir de veau, ces petits bijoux pour fouler le bitume s’apparentent à de vraies sculptures de mode !

▷ Chaussures à lacets, semelle compensée découpée, en cuir de veau – Azzedine Alaïa 890 € – acheter ici

Celles pour qui les Lanvin et Alaïa ne sont qu’un rêve lointain et inaccessible pourront se rabattre sur le modèle de Jeffrey Campbell disponible chez Urban Outfitters. Bicolores, en cuir, à lacets, elles sont munies d’un bout en amande, d’une semelle plateforme et d’un talon en bois, et d’un empiècement ajouré au centre.

Chaussures ajourées à talon, Jeffrey Campbell 157€ – acheter ici

SHARE

Laisser un commentaire