8 découvertes musicales entre indie pop, punk rock et électro

0

Inconnus aujourd’hui, peut-être stars de demain, les découvertes de ce début d’année 2018 ont pour point commun de faire de la musique avec passion et d’avoir un univers qui leur est propre. Trouvés par hasard ou non, au détour d’un mail ou d’une suggestion Youtube, voici 8 coups de cœur du hasard, venus des 4 coins du monde : Dylarama, Floyd Shakim, Blackpaw, Boy Pablo, Phum Viphurit, Jonathan Bree, Rex Orange County et Marie Flore.

Phum Viphurit, la pop venue de Bangkok

Dylarama « Chantal »

Avec sa pop (qui n’est pas sans rappeler celle du groupe Jungle), ses clips DIY et ses paroles édulcorées en français, Dylarama nous offre un voyage vers un monde décalé qui ne se prend pas au sérieux, quoique. Sa déclaration d’amour pour « Chantal » est un petit bijou, à écouter seul sur le sable, les yeux dans l’eau…

EP Certified Cutie le 9 mars 2018
+ d’infos : Dylarama sur Facebook 

Floyd Shakim « Gamma »

Musicien, compositeur, interprète et producteur, Floyd Shakim est l’un des compagnons de route d’Awir Leon. Le jeune Parisien puise dans ses multiples inspirations pour proposer des prods synthétiques, magnétiques et électroniques, s’imposant comme un digne héritier de James Blake made in France. Ce n’est pas pour rien s’il fait déjà partie des coups de cœur de Tsugi.

+ d’infos : Floyd Shakim sur Soundcloud

Blackpaw « Defenseless »

Bassiste de renom (il a déjà officié sur les tournées d’Hanni El Khatib), Adrian Rodriguez a lancé son nouveau projet en solo, Blackpaw (littéralement, « patte noire »). Produit par l’excellent Twin Shadow, Defenseless est un petit bijou made in L.A., sur lequel le jeune artiste aux cheveux longs a travaillé pendant des mois, alors qu’il était immobilisé à la suite d’un accident. Entre force et fragilité, ce titre est puissamment addictif.

+ d’infos : Blackpaw sur Soundcloud

Boy Pablo « Everytime »

Impossible de rester insensible au charme adolescent de Boy Pablo. Étrangement cosmopolite, le projet de ce « boy next door » de 18 ans, un adolescent chilien basé en Norvège, séduit dès les premières notes d’Everytime. Clip DIY, look color block, sweat à capuche rose sous une guitare turquoise… C’est fantaisiste, frais, et bon comme un bonbon.

+ d’infos : http://smarturl.it/boypablo

Phum Viphurit « Long Gone »

Qu’écoutent les jeunes de Bangkok ? Phum Viphurit bien sûr ! Nouveau talent de la pop thaï, ce jeune homme né en Asie, mais qui a grandi en Nouvelle-Zélande, a un potentiel élevé de coolitude qui transperce l’écran. Il suffit d’admirer ses clips faits maison pour se rendre compte du charisme, de la nonchalance et du talent, surtout, de ce sympathique jeune homme toujours affublé d’un chapeau qui conjugue indie pop et folk avec une aisance innée.

+ d’infos : Phum Viphurit sur Facebook

Jonathan Bree « You’re so cool »

On reste en Nouvelle-Zélande avec Jonathan Bree qui, loin d’être un inconnu, a fondé le groupe The Brunettes à la fin des années 90. Alors qu’il s’apprête à sortir un troisième album, le compositeur a dévoilé You’re So Cool, une pépite doucereuse, élégante et sulfureuse, qui nous plonge dans une ambiance feutrée, minimaliste et sophistiquée à la fois.

+ d’infos : Jonathan Bree sur Bandcamp

Rex Orange County « Loving is easy »

Les ados ont plus d’un tour dans leur sac, et Alex O’Connor, le fondateur de Rex Orange County, nous le prouve avec génie. Ce jeune Britannique de 19 ans s’est échappé de son village perdu dans la campagne du Hampshire pour nous offrir son univers pop et enjoué, auquel ont déjà adhéré plus de 60 000 personnes sur Youtube. Si sa voix rappelle celle de Jamie Cullum, ses clips, notamment celui de Loving is Easy, avec ses personnages en pâte à modeler, ne sont pas sans évoquer l’esthétique chère à Michel Gondry.

+ d’infos : Rex Orange County sur Youtube

Marie-Flore « Passade Digitale »

La nouvelle Juliette Armanet, c’est elle. Cheveux lisses et longs, frange impeccable, silhouette élancée… Comme sa consœur, Marie-Flore a aussi assuré les premières parties de Julien Doré. Son premier EP, Passade Digitale, est une carte postale à lui seul, sur laquelle se conjuguent mélancolie et sensualité avec une agilité troublante. Prêts à vous balader à St-Pol del Mar ou sous des Palmiers en hiver…?

+ d’infos : Marie-Flore sur Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

2 + 3 =