Chanel : Grâce et fragilité en haute couture

1
277
views

Deuxième jour de défilés pour la Fashion Week parisienne et ses quartiers Haute-Couture pour l’été 2011. Cette fois, le défilé Chanel a investi les salons de la rue Cambon. Sous le regard médusé d’Inès de la Fressange, d’Anna Mouglalis ou d’Alexa Chung, Karl Lagerfeld a présenté ses inspirations, avec une collection minimaliste et élégante, où la transparence, les couleurs pâles et les jeux de superposition complètent l’équation et donnent une allure de grâce fragile à ses femmes-poupées.

Chanel haute couture été 2011Chanel haute couture été 2011

Certes, le tweed et le noir et rose, codes chers à la Maison de haute couture parisienne, restent plus que jamais présents. Ils se parent pour l’été 2011 de touches transparentes, avec les lanières d’une ballerine (à droite), ou de notes de lumière, avec des matières irisées ou des vestes scintillantes.

Chanel haute couture été 2011Chanel haute couture été 2011

L’élégance parisienne à toute épreuve reste le credo du maître Karl, qui a revisité le tweed en l’agrémentant de perles ou de broderies (la veste en tweed à gauche ou le tailleur robe à droite, porté par Freja Beha). Avec audace, il superpose à l’infini les matières pour leur donner du relief : le leggings légèrement ample pailleté vient compléter le tout, donnant un souffle rock et moderne à l’ensemble.

Chanel haute couture été 2011Chanel haute couture été 2011

Sans jamais lasser, Chanel puise dans le passé les valeurs sûres de la féminité et de l’élégance. Karl y apporte sa touche d’excentricité, sans pourtant aller trop loin. Avec une juste dose d’audace, il ancre la femme Chanel dans son temps, osant le court, la transparence, et le faste des broderies luminescentes.

© photos : Style.com

En coulisses avec Karl
(une vidéo du
Telegraph)

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

11 + dix =