Now Reading
L’échappée mélancolique des Strokes avec The New Abnormal

L’échappée mélancolique des Strokes avec The New Abnormal

Après 7 ans d’absence, la bande à Julian Casablancas signe son grand retour avec un nouveau disque, l’excellent The New Abnormal. 

“Bird on Money” (1981) de Basquiat illustre la pochette de The New Abnormal
Avec ce sixième album, The Strokes frappe fort. Plus mélancolique que The Comedown Machine, leur précédent disque sorti en 2013, The New Abnormal peut surprendre les fans de la première heure. Une fois passé l’effet déroutant du premier single At the Door, avec ses envolées retro-disco et sa mélodie comme tout droit sortie d’un jeu vidéo des années 80, on se laisse bercer par les instrus nostalgiques des autres titres, comme seuls les Strokes en ont le secret.

Enregistré entre L.A., Hawaii et Malibu, et réalisé par Rick Rubin, éminent producteur derrière Yeezus de Kanye West, The Black Album de Jay-Z ou By The Way des Red Hot Chili Peppers, entre autres albums cultes, The New Abnormal confirme tout le talent des Strokes : insuffler à la pop-rock (certains parleront de revival post-punk) une charge émotionnelle brute, mélancolique, et forcément intemporelle.

L’époque nerveuse et tonitruante de Is this it ? est certes bien révolue, celle, plus nostalgique, d’Angles, s’affirme aujourd’hui d’autant plus, comme en témoignent les deux meilleurs morceaux de ce nouvel album que sont Selfless, Ode to the Mets et The Adults are Talking. Outre ces balades portées par la voix déchirante de Julian Casablancas, on retrouve la ritournelle solaire d’Eternal Summer, ou encore l’entêtant Brooklyn Bridge to Chorus. Avec maîtrise, sans jamais perdre son public, les Strokes opèrent un retour inattendu avec un album surprenant et encore meilleur que ses précédents. Du grand art.

PLUS D’INFOS :

» Le site officiel des Strokes
» Ecouter The New Abnormal sur Deezer • Spotify • Apple Music
» Toute la musique sur Madmoiselle Julie

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

9 + un =

© Madmoiselle Julie • 2008 - 2019