Now Reading
Mama loves us

Mama loves us

Chère Mama,

Je me souviens de ton “Basilic” (à la vodka), de ton mojito sans alcool, ou de tes cocktails à partager à plusieurs. Je me souviens aussi de tes lives et de tes DJ sets (Tété, Axelle Lafont, ou quand je prenais d’assaut les platines avec Girls on the rocks). Je me souviens aussi de l’excellente salade de bœuf ou de ta tarte aux fraises dressées sur une crème de pistache, en dessert. Après tant de belles soirées, j’ai voulu aussi tester tes nuits… Alors, dormir au Mama Shelter Marseille, ça donne quoi ?

Inutile de préciser que forcément, résider au Mama Shelter Marseille le temps d’une nuit ou plus, c’est forcément se rapprocher de la mer… Pour ceux qui auraient la mémoire courte (ou d’énormes lacunes en géographie), Mr Philippe Starck a pensé à tout : la farandole de bouées en plastique ultra colorées trônant au dessus du bar est là pour le leur rappeler ! Après avoir retiré les clés de ma chambre Mama Luxe (ou plutôt, pas de clés mais 2 cartes magnétiques), on se faufile dans l’ascenseur où sont expliqués, sur les murs, de nombreux mots courants utilisés dans le vocabulaire marseillais…

 

Une fois passée la porte de la chambre, on découvre un bel espace, parfaitement agencé et lumineux. Mini-bar, iMac accroché au mur et surtout, un grand lit très confortable muni d’un panneau lumineux en guise de tête de lit (la luminosité est réglable à l’aide d’un bouton situé de chaque côté). Sur l’iMac, on peut regarder la TV, écouter la radio, voir des films gratuits, et aussi, forcément, se prendre en photo.

Dans la salle de bain, pas de baignoire (à mon grand regret) mais une douche fonctionnelle et surtout… les fameux produits Kiehl’s (shampooing et gel douche).

Après avoir passé une douce nuit, on descend au rez-de-chaussée pour le petit déjeuner. Thé, café, chocolat chaud, jus d’oranges (à presser soi-même), du sucré comme du salé (viennoiseries, pain tranché, œufs à la coque, jambon, salade de fruits frais, carpaccio d’ananas…) Et pour les fumeurs, on se faufile sur le patio pour prendre l’air, avec son café (à Marseille, même en hiver on peut vivre en terrasse, hé oui !)

Deux détails non négligeables pour les noctambules et les adeptes de grasse mat : l’arrivée s’effectue dès 15h mais jusqu’à pas d’heure (toute la nuit, donc). Le petit dej se prend jusqu’à 11 heures et le départ à midi.

En bref :
un beau rapport qualité/prix, l’accueil au top… Mama Loves You, on vous aura prévenu !

✯ ✯ ✯ ✯

À bientôt Mama !

✯ ✯ ✯ ✯

Plus d’infos :

À l’occasion de Marseille Provence 2013, le Mama Shelter Marseille offre 1 000 chambres au prix exclusif de 49€ ! ••• RÉSERVEZ ICI

© Madmoiselle Julie • 2008 - 2019