Now Reading
Les 12 commandements de Sébastien Tellier

Les 12 commandements de Sébastien Tellier

Cumuler un passage à l’Eurovision, un album sur la politique (Politics en 2004), un autre “sur le cul”, comme il l’affirme lui-même (Sexuality, en 2008), reprendre Daho et Christophe, et revenir en s’imposant gourou d’une religion bleue qu’il a lui-même inventée… Tout cela est bel et bien possible dans la carrière d’un seul homme. Quatre ans après son dernier album (deux si l’on compte l’opus de remixes de Sexuality, sorti en 2010), le barbu aux lunettes noires déverrouille la porte de la déraison et nous accueille, bras grands ouverts, dans son Alliance Bleue avec un nouvel opus hypnotique comme conçu sous psychotropes : My God is Blue.

Sorti chez Record Makers ce lundi, ce quatrième album de Sébastien Tellier fait parler de lui depuis au moins la fin de l’année dernière. Comme à son habitude, on pourrait penser qu’il s’agit d’une vaste blague, d’un trip de soir d’ivresses en tous genres, en réalité il clame haut et fort avoir mûri cette vision bleue, venue après que “des shaman mexicains tatoués et en survêtement lui aient fait avaler un breuvage magique.” À l’heure où les religions n’ont jamais été autant la source de conflits sociaux et de prétextes pour alimenter les débats politiques, Sébastien Tellier s’en amuse, presque avec ironie. Voici en autant de points que de morceaux, les fondements de sa nouvelle religion…

1. Pépito Bleu : Les offrandes tu n’oublieras point.
Chez Sébastien Tellier, cette offrande-là n’est autre qu’un Pépito Bleu, qui donne son nom au premier titre de l’album. Comme il le chante lui-même : “pour commencer la prière des cieux, je vais m’asseoir décoré de pépitos bleus.” Cette incantation, il l’a expliquée de nombreuses fois en interview : “je suis la maman d’un mouvement construit sur une falaise de biscuits.” Bon appétit !

[soundcloud url=”http://api.soundcloud.com/tracks/35334895″ params=”show_comments=true&auto_play=false&color=b1b1b1″ width=”100%” height=”81″ iframe=”false” /]

2. The Colour of your Mind : Ta vraie couleur intérieure tu chercheras.
Rappelez-vous de ces palettes où l’on appuyait avec son pouce pour connaître sa soi-disant humeur, selon la couleur qui apparaissait. Celle de Sébastien Tellier serait-elle bleue ? La seule qui compte, c’est celle de l’esprit et c’est bien là toute la morale de l’histoire.

3. Sedulous : La persévérance sera ta seule loi.
Elle débute comme une vieille musique de film, comme celles que l’on trouve au début des contes et s’impose de loin, comme la chanson qui ressemble le plus à celles de ses précédents albums. Sedulous, qui signifie “attentif, persévérant”, démontre avec une langueur évidente que la détermination passe aussi par la douceur. Transition est faite avec le morceau d’après…

4. Cochon Ville : L’appel de la chair te guidera.
Certainement l’un des morceaux les plus percutants, Cochon Ville n’évoque en rien ces animaux qu’on pourrait trouver dans une ferme. Le clip est formel. Cette Alliance Bleue de Mr Tellier ne passe pas uniquement par la communion des esprits. La chair y a aussi son mot à dire : à la manière “du Père, du fils et du Saint-Esprit”, sa prière ordonne : “Prosterne toi. Danse. Rêve”.

5. Magical Hurricane : Le Spleen te régulera.
Parenthèse mélancolique de l’opus, ce Magical Hurricane n’a rien d’un tourbillon coloré aux visions hallucinogènes. Une traînée de poussière bleue nous emmène dans le spleen d’un gourou qui semble soudain en proie à la solitude.

6. Russian Attractions : De l’Amour véritable tu te souviendras.
Soudain, le grand manitou se ressaisit. Dans une des salles aux hauts plafonds de son immense palace, il chante “l’Amour véritable”, la passion. Ceux-là même que pourrait avoir un disciple pour son maître. À moins que tout ceci ne soit encore une fois qu’une vision, un mirage…?

7. Mayday : La nature tu invoqueras.
Mayday est ce terme utilisé dans les situations de détresse. En deux mots séparés, il évoque aussi un festival printanier qui célébrait à l’origine Flora, la déesse des fleurs dans la mythologie romaine. On imagine que c’est surtout pour cette deuxième raison que Sébastien Tellier a intitulé le septième morceau de son opus ainsi.

8. Draw Your World : Les visions hallucinogènes tu ne redouteras pas.
Parenthèse de moins de deux minutes, Draw Your World pourrait s’apparenter à une séance de light painting sur des corps nus. Le tout porté par des guitares rythmiques qui ne sont pas sans rappeler celles de Scorpions. Mais là encore, c’est peut être seulement une apparence acoustiquement trompeuse…

9. My Poseidon : De l’eau ton élément tu feras.
Si l’album est une odyssée fantastique, My Poseidon célèbre à elle seule le mythe de l’Atlantide. Une plongée en eaux troubles, sombre, jusque dans les abysses du Moi intérieur. Et ce n’est pas un hasard si cette couleur bleue qui est le fil rouge de l’opus est aussi celle de l’eau, qui est ici un élément fondamental : ne dit-on pas qu’elle compose 65% de nos organismes ? Tellier abandonne le temps d’une chanson le spirituel et revient à quelque chose de beaucoup plus physique, presque organique, biologique.

10. Against The Law : La liberté sera ta seule loi.
Sorte de monologue, où Sébastien Tellier échange avec lui-même, Against the Law se moque de tout. Oui, il s’autorise même à y parler de coiffeur. Car, comme il l’affirme : “La liberté, c’est de faire ce qu’on veut, d’être sauvage, instinctif”. Contre la loi. Contre tout.

11. My God is Blue :
Le titre qui donne son nom à l’album est certainement l’un des plus majestueux de l’opus avec son refrain classieux et entêtant, nostalgique et fier de l’être. Un épilogue avant l’heure, en somme.

12. Yes, it’s possible : Le chemin plutôt la destination tu privilégieras.
Après nous avoir fait avaler des montagnes de Pépitos Bleus, avoir clamé que son Dieu était bleu, que les corps enlacés valaient mieux qu’une simple prière… Sébastien Tellier offre un dernier morceau musicalement déjanté, qui synthétise à lui seul tout l’album. On ignore réellement où il veut nous amener. Et si l’enjeu était le chemin plutôt que la destination ?

Plus d’infos :

▲ Sébastien Tellier chez Record Makers
▲ My God is Blue l’album sur iTunes
▲ Écouter l’album sur Spotify
▲ Rejoindre l’Alliance Bleue
▲ Sébastien Tellier sur Twitter

© Madmoiselle Julie • 2008 - 2019