Now Reading
La semaine de… Eva Peel

La semaine de… Eva Peel

La polyvalence ne fait pas peur à Eva Peel. DJ, journaliste (pour Trax puis Tsugi), blogueuse, créatrice de We Love Art en 2002, passionnée de chineries – qu’il s’agisse de disques, de vêtements, ou de mobilier –, elle expose également à la Galerie Moretti à Paris. Dans cet univers féminin, la musique tient une place prépondérante dans sa vie comme dans son travail. Son goût pour l’électronique va de pair avec celui du son vintage : elle reprend Cambodia de Kim Wilde, collabore avec Béatrice Ardisson pour les compilations Paris Dernière et mixe régulièrement dans de prestigieux lieux parisiens, comme le Ritz. Derniers projets en date : le maxi Silenzio de son duo Theremynt voyage pop plein de synthés aériens, qui comprend un remix de Julien Plaisir de France et la reprise de Johnny & Mary de Robert Palmer ; et Temporary Lab, un concept de soirées mêlant fooding et musique en live. Pour cette première semaine de Mars, elle prend les commandes de Madmoiselle Julie et nous propose 5 sujets qui lui tiennent à cœur. Aujourd’hui, l’heure est aux présentations…

© Jerem Beau – Studio 261

La Mini Interview…

Trois projets que tu t’es fixée / que tu prépares jusqu’à fin 2012 ?
Faire tourner le live de l’album que nous venons de terminer avec mon projet Theremynt “Space Control”, soit un voyage space-pop interstellaire accompagné de visuels plutôt cinématographiques.

[soundcloud url=”http://api.soundcloud.com/tracks/38380326″ params=”auto_play=false&show_artwork=true&color=e3ebed” width=”100%” height=”166″ iframe=”true” /]

Essayer de continuer des soirées à Paris où je programme du live et de la gastronomie (autant dire un challenge).
Refaire une installation pour la Galerie Moretti qui me représente à Paris, mon comparse Jan et moi-même nous nous sommes concentré sur notre album ces derniers et avons un peu délaissé nos activités annexes d’artistes contemporains, mais une idée trotte dans ma tête !

Les objets qui ne quittent jamais ton sac à main ?
Un Ipod et un casque pliant Koss, un mascara et un rouge à lèvre Chanel, un agenda en cuir old school acheté à Berlin, un stylo, mon blackberry, un vaporisateur de parfum à la figue, des plans de métro de diverses villes que je laisse trainer, mon porte-feuille, les clefs de mon scooter et celles de la maison.

Ta dernière fierté ?
Avoir terminé un album qui tient la route et rencontré un garçon qui fait la même chose que moi.

Un disque qui résumerait ta vie ?
Je suis obligé de donner mon joker parce qu’on ne peut pas donner plusieurs titres, peut-être Bach, Gainsbourg et Moroder si on a droit à 3 albums.

Ta journée type ressemble à ?
Une course contre la montre avec d’intenses moments de contemplations au milieu où je perds mon temps à le gagner.

La vie serait moins belle sans…?
La musique et l’amour, deux choses qui vont de pair…

Le plus bel endroit où tu as mixé ?
A Gêne, dans un Palazzo du 18é siècle en 2009 pour la journée de la femme, inoubliable…

Si tu étais une fringue tu serais ?
Une tunique argenté plutôt 70’s comme celle que je voudrais porter sur scène.

Résume Madmoiselle Julie en un mot.
Un site curieux qui aime la tendance et ceux qui la font.

La semaine d’Eva Peel…

▲ Mardi ● art ● L’exposition Danser sa vie au centre Pompidou
▲ Mercredi ● musique ● Rencontre avec le groupe Neonbirds
▲ Jeudi ● modeLes femmes à l’honneur et le Salon du Vintage
▲ Vendredi ● musiqueLa passion des synthétiseurs
▲ Samedi ● gastronomie ● les restaurants du Chef Inaki Aizpitarte

L’univers d’Eva Peel

# Son site officiel
# La page Soundcloud de Theremynt
# Temporary Lab au Petit Bain
# La Galerie Moretti à Paris

View Comments (3)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

dix-sept − quatre =

© Madmoiselle Julie • 2008 - 2019