Now Reading
Foals retourne son troisième as

Foals retourne son troisième as

C‘est la bonne nouvelle de cet hiver : après nous avoir parcimonieusement dévoilé des extraits de leur troisième album sur leur site officiel, Foals revient pour de bon avec Holy Fire, dans les bacs depuis le 11 février. Au vu de leurs deux précédents opus, on pouvait craindre que le groupe d’Oxford finisse par nous lasser – au pire – ou n’arrive pas à nous faire oublier leurs excellents Cassius, Olympic Airways ou Spanish Sahara. Pourtant, dans cette troisième partie de cartes, c’est bien un troisième as que le groupe des cinq mené par Yannis Philippakis pose sur la table…

Leurs albums sont à l’image des cinq éléments : après nous avoir transportés dans les airs (avec Antidotes, leur premier album sorti en 2008) et sous l’eau (avec Total Life Forever, en 2010), ils invoquent cette fois le feu, comme le laisse présumer le titre de ce troisième opus. Holy Fire condense tout ce qu’on aime chez eux, un mélange subtil entre mélodies aériennes et rock abrupt. Un bon compromis de leurs deux précédents albums, donc.

Chapeautés par le duo de producteurs Flood and Moulder’s, connus pour avoir déjà travaillé avec les Smashing Pumpkins, PJ Harvey ou The Killers, Foals joue avec nos nerfs et enchaîne morceaux agressifs (“Inhaler”, leur premier single, en est le parfait exemple) et d’autres, plus envolés, comme “Bad Habit” ou “Late Night”. Un voyage entre le bitume et l’asphalte, magnifiquement conclu par la berceuse nostalgique et céleste Moon. Décollage réussi.

Plus d’infos

△ Le site officiel
△ L’album en écoute sur Deezer
△  Acheter l’album sur iTunes

View Comment (1)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

neuf − neuf =

© Madmoiselle Julie • 2008 - 2019