Now Reading
L’été de la peur

L’été de la peur

L’été de la peur

On connaissait la Cité de la peur, voilà que maintenant depuis quelques années apparaît l’été de la peur. Toujours le même refrain. L’été il fait chaud et l’hiver il fait froid. Le feu ça brûle et l’eau ça mouille, comme diraient les autres. Le Mercure s’emballe et nos rythmes cardiaques avec. La canicule est-elle le mal du siècle ? Sommes-nous obligés de paniquer dès que le thermomètre franchit la barre symbolique des 30 degrés Celsius ?

D’un autre côté, les écologistes engagés crient à tue-tête « non non non nous disons non à la clim ». Ils ne vivent assurément pas dans le bassin méditerranéen. Dans les bureaux, les débats sont centrés sur le choix entre ventilateur, Clim et vitres ouvertes. « Josette ferme la fenêtre stp on a enclenché la Clim. » – « Pas question, la Clim moi ça me file le rhume. Puis d’abord on l’a même pas faite nettoyer cet été. »

La météo a toujours alimenté les conversations les plus creuses, ce n’est pas nouveau. La canicule semble être le nouveau leitmotiv des gens qui se parlent mais ne se connaissent pas (ou ne s’aiment pas, aussi).

Les bulletins météo sont devenus des butins météo. La canicule fait cliquer. Le dôme de chaleur rappelle le titre d’un mauvais film catastrophe.

Par temps de canicule on dit que la chaleur coule. Dans le ciel de 2023, les débats pleuvent et le quidam tremble.

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

3 × quatre =

© Madmoiselle Julie • 2008 - 2019