Now Reading
❂ ≜ Semaine Mexicaine (2/5) : De l’art dans la mort

❂ ≜ Semaine Mexicaine (2/5) : De l’art dans la mort

Pour ce deuxième jour de la semaine mexicaine, place une date importante dans le pays, “El Dia de los Muertos”, littéralement le jour des morts. À l’image du folklore national, il s’agit d’une fête colorée où l’on se rend sur la tombe des défunts en y déposant des offrandes : crânes en sucre colorés (calaveras), alcools, plats, ainsi que des fleurs comme le zempaxuchilt ou la rose d’Inde. Cette tradition a beaucoup déteint sur l’art mexicain, en particulier le “skull art”

à droite : © Ryan Holmberg

Au Mexique, la mort occupe une place prépondérante et la tradition veut que le crâne symbolise avant tout l’idée de résurrection.  Au 16e siècle, l’invasion espagnole amène aussi son penchant catholique ainsi que de nombreuses croyances. Depuis, la fête des morts (Dia de los muertos) a inspiré de nombreux artistes, et a beaucoup influencé l’art du tatouage.

© Thaneeya Mcardle / Pristine Cartera Turkus

De nombreux artistes contemporains représentent aussi ces crânes, comme Thaneeya Mcardle, qui reprend les motifs très colorés du folklore mexicain dans ses œuvres. D’autres artistes reprennent en particulier la figure “Catrina” (à droite) qui fêtera cette année le centenaire de sa création. Catrina (sorte de féminin de “dandy”) est souvent représentée de vêtements bourgeois et d’un chapeau élégant. Elle symbolise le fait que les différences de statut social n’ont aucune importance face à la mort.

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

trois × 2 =

© Madmoiselle Julie • 2008 - 2019