Now Reading
Sébastien Tellier, l’été amérindien

Sébastien Tellier, l’été amérindien

Son trip bleu chamanique (My God is Blue) enfin révolu, Sébastien Tellier se laisse aller à l’exotisme et répond à l’appel des cités d’or, des conquistadors, d’ “un grand carnaval, illusion d’été”… Chaude et sensuelle, cette Aventura, qui donne son nom à son septème album sorti cette semaine chez Record Makers, a tous les ingrédients pour nous faire passer un été serein, festif, coloré et mélancolique à la fois… Mais toujours plein de fantasie et d’hédonisme.

Sébastien-Tellier

Plus qu’un musicien / compositeur / interprète, Sébastien Tellier est avant tout un maître à penser. Sur scène, il réussit à envoûter lorsqu’il se met derrière son piano, et à vous faire éclater de rire cinq minutes plus tard en vous balançant une de ses blagues absurdes sorties d’on-ne-sait quel coin de son cerveau. L’Aventura, son dernier album spécialement conçu pour nous faire passer un été nu sur le sable brûlant, au moment même où le soleil nous offre ses derniers rayons pour ultime caresse, est certainement l’un de ses plus réussis. Explications…

Sébastien Tellier - L'Aventura

Le périple vert et musical s’ouvre sur Love, sorte d’intro planante ponctuée par ce mot qui résume toute la magie Tellier (l’amour, le grand, le vrai, l’universel), un morceau qui rappelle aussi la belle époque du groupe Air. Le soleil est évidemment au rendez-vous, en témoignent Sous les rayons du soleil et Aller vers le soleil, ce dernier étant pour moi le meilleur et le plus addictif des voyages qu’offre cette Aventura.

Musicalement, le disque rappelle l’ère Sexuality, avec des réminiscences du solaire Roche. Obsédé par la Calypso (la nymphe de la mythologie grecque) à laquelle il consacre même un titre, Maître Tellier nous plonge sous l’eau avant de nous ramener au milieu des Andes, Ambiance Rio et ses bruits de bêtes sauvages à la clé.

L’enfantin, poétique et décalé Comment revoir Oursinet ?, septième titre de l’album, se charge de nous faire rire par ses paroles (un SOS à sa peluche disparue ?), tout en nous émouvant avec sa balade mélancolique ponctuée de violons. Une balade qui se poursuit dans L’Amour Carnaval, le titre qui rayonne sur toute cette Aventura et la résume parfaitement, au final.

“Un grand carnaval” en somme, mais un Carnaval d’émotions comme seul Tellier sait les imaginer…

Plus d’infos :

La page Facebook

➽ Le site de Record Makers

➽ Acheter l’Aventura sur iTunes

View Comment (1)
  • Je file me l’acheter de ce pas ! Parce qu’écouter du Tellier dans la voiture l’été à 20h quand le soleil ce couche sur les route de campagne, c’est quand même le top !

Leave a Reply

Your email address will not be published.

deux × cinq =

© Madmoiselle Julie • 2008 - 2019