Printemps 2011 : les coups de cœur

0
156
views

Du bitume au sable fin, le printemps donne de la légèreté à nos journées et soirées ensoleillées. Et preuve que les bonnes nouvelles arrivent avec la hausse du mercure, les mois d’avril, mai et juin seront placés sous le signe de la nouveauté, culturellement, musicalement et vestimentairement parlant.

Avril 2011 :

METRONOMY VS. HOLY GHOST!

D’un côté, les anglais de Metronomy, de l’autre, les new-yorkais d’Holy Ghost!. Si l’électro pop des premiers résonne dans les tympans depuis 1999, les synthés rythmés aux vocalises vintage à la cadence hip-hop se posent sur un premier album explosif.

Metronomy / Holy Ghost!

Dans The English Riviera, Joseph Mount et ses acolytes nous ont concocté la bande-son idéale pour les apéros de l’été : des titres qui s’imposent dores et déjà comme des hits en puissance (The Look et The Bay en tête de liste), des véritables machines à danser et d’autres morceaux profonds à la limite du psyché (Love Underlined) ou du retro (Corinne). En bref, on retrouve ce son si particulier qui nous avait fait chavirer en 2008 sur Nights Out. Comme un soleil levant, We broke free nous plonge d’emblée dans un cliché limite carte postale, où, pieds dans l’eau, on siroterait un verre de rosé glacé face à la mer.

Comme leurs maîtres Alex Frankel et Nick Millhiser, le son du premier album d’Holy Ghost! représente ce qui se fait de plus chic à Brooklyn. Signés sur le label DFA, ils sortent un premier opus qui peut facilement tourner en boucle plusieurs fois de suite, sans que l’on s’en aperçoive. De l’excellent et addictif Say my name on passe à Hold my breath et Jam for Jerry, qui se donnent en écho dans un style plus vintage et pop nineties que jamais. On finit cette échappée musicale au son de Wait and see, sur une note enjouée, estivale et nostalgique à la fois. Seul regret toutefois : l’absence de leur titre I will come back… Pour le coup, en voici la vidéo :

Mai-Juin 2011 :

UNE HALTE SUR LA CROISETTE AVANT LES NUITS SONORES

Le mois de mai rend son plus bel habit de lumière à Cannes. À l’occasion du festival de Cannes, qui se déroulera cette année du 11 au 22 mai, la Croisette verra défiler son lot de célébrités, du tapis rouge aux plages privées des plus prestigieux hôtels. Une mise en bouche idéale entre calme et volupté avant d’arpenter la ville lyonnaise à l’occasion des Nuits Sonores…

Jour comme nuit, c’est la ville entière qui crépite et s’enflamme pendant 5 jours début juin. Le festival Les Nuits Sonores à Lyon dispose cette année d’une programmation plus qu’alléchante, avec les DJ sets de pointures comme Caribou (et son mythique et solaire Sun ou son épileptique Odessa), le duo Discodeine au premier album corrosif, sans oublier en vrac, Nicolas Jaar, Erol Alkan, Busy P, Black Devil Disco Club, The Shoes, Shit Robot et Mount Kimbie. C’est officiel, les Nuits Sonores signent le début d’un été placé sous le signe des festivals. Une chose est sûre : il faudra y être pour en comprendre l’effervescence.

L’été Wrangler

Dernier coup de cœur de ce dossier printanier, la nouvelle campagne de pub Wrangler et ses looks pour hommes et femmes plus que jamais travaillés. Il y a quelques jours, Anaïs et Pedro vous faisaient gagner une tenue (en échange d’une photo périlleuse de vous simulant – ou pas, d’ailleurs – une cascade). Cette saison, la marque avoue prôner l’indépendance et revendique plus que jamais son allure inspirée d’Outre-Atlantique, chemises à carreaux et jeans parfaitement coupés à la clé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

14 + 4 =