Pépites en mode off #48 : Martha’s Vineyard

2
1 610 vues
views

Le barbu aux cheveux longs (et bruns, pas l’autre aux cheveux blancs avec son bonnet rouge sur la tête) a, certes, poussé son premier cri un certain 25 décembre. Le mois d’avant, le même jour (mais évidemment pas la même année) ce fut le cas de John-John, fils de JFK et de Jackie Kennedy, en 1960 dans la capitale américaine. La vie de ce séducteur invétéré (amant de Madonna, de Sarah Jessica Parker et de Daryl Hannah) prendra fin tragiquement en juillet 1999 pendant un accident d’avion, alors qu’il devait se rendre sur l’île de Martha’s Vineyard pour le mariage de sa cousine. La sélection musicale de week-end  ne vous évoquera ni sapins, ni souliers, ni dinde aux marrons ; elle s’écoutera humblement en son souvenir. Enjoy !

Vendredi 10.00 pm :
Le duo parisien Scratch Massive a balancé une véritable bombe dans la mare de l’électro mélancolique avec son dernier album Nuit de rêve. Entre new wave et pop eighties aérienne, ce disque fantasmagorique et spirituel tisse un fil fragile entre rêve et réalité. En témoigne l’excellent Paris, porté par la voix de Daniel Agust, sans parler des nombreux autres featurings (Chloé, Koudlam, Jimmy Sommerville).

Scratch Massive – Paris (feat Daniel Agust)

Samedi 11.00 pm :
Marcello Giordani n’est pas uniquement un ténor de l’opéra italien. En octobre dernier, le DJ du même nom a sorti l’EP Chubby Rain. Ce passionné d’italo disco (qui tient le blog Italo Deviance) nous sert sur un plateau d’argent des morceaux comme tout droits sortis des années 80 avec une rythmique cosmique et envolée. Parfait pour les samedis soirs décadents.

Marcello Giordani – Chubby Rain by Slow Motion Records

Dimanche  03.00 pm :
This time baby de Jackie Moore, pépite vintage et blues de 1979 pourrait figurer en haut de la liste de la bande-son idéale des digestions post-orgiaques de rigueur un 25 décembre. On l’écoute en boucle avant la sieste, en se répétant que « dormir, c’est mourir un peu ».

Jackie Moore – This Time Baby

2 COMMENTS

Laisser un commentaire