Pépites en mode off #33 : White Nights

0
1 878 vues
views

Pour pallier les nuits blanches, les tours de cadran de regards cernés, les yeux fixant le réveil sans trouver le sommeil, la musique distille un précieux remède. Antidote de la fatigue et antithèse de l’ennui, elle nous susurre en quelques notes un précieux conseil : dormir, c’est mourir un peu. Cette semaine, la trilogie musicale les Pépites en mode off vous offrent trois oreillers musicaux doux et chauds. Au programme : une pépite délicieusement oldies, une nouveauté exotique, moderne et décadente, et un voyage des sens calme et vaporeux… Enjoy !

Ace Hotel Mural © Annica Lydenberg

Vendredi 6.00 pm :
De passage à Arles jeudi, Bryan Ferry continue d’hanter nos oreilles de ses sublimes mélodies, de Same Old Scene à Shameless, remixé dernièrement par Pilooski, moitié de Discodeine. Olympia, dernier album de Bryan Ferry, sorti en 2010, mettait d’ailleurs en scène Kate Moss. Son projet Roxy Music, mené avec Brian Eno, s’inspirait du pop art (la première passion du chanteur), et nous a laissé comme héritage quelques pochettes sophistiqué et provocatrices à souhait. Pour bien commencer le week-end en gardant en tête ces deux adjectifs – pour seule ligne de conduite – on savoure l’excellent edit du producteur Lulu Rouge : le titre Love is the drug devient plus langoureux que jamais…

[audio:http://www.madmoisellejulie.fr/www/madmoisellejulie/wp-content/uploads/2011/07/love-is-the-drug-roxy-music-lulu-rouge-edit.mp3]
Bryan Ferry – Love is the drug (Lulu Rouge edit)

Samedi 11.00 am :
Les grasses matinées n’auront jamais été si sensuelles et dansantes que depuis que le nouveau CSS a été propulsé telle une bombe dans la galaxie électro pop. Souvenez-vous, CSS (Cansei de Ser Sexy), c’était Let’s Make Love and Listen to Death from Above en 2006. Le groupe originaire de São Paulo au Brésil revient avec un troisième album, Liberación, qui invite Bobby Gillespie de Primal Scream (à voir au Midi Festival) sur le titre Hits Me Like A Rock. Aussi puissant qu’un shot de Cachaça…!

CSS – Hits Me Like A Rock

Dimanche 9.00 pm :
Il a envoûté Calvi on the Rocks avec son groupe. L’allemand Apparat nous fait oublier la minimal berlinoise et nous fait entrevoir des horizons aériens avec son quatrième album solo, The Devil’s Walk. Premier extrait prometteur, Black Water place ce nouvel opus sous de bons auspices. Un voyage des sens efficace, sans fioritures, planant et jamais ennuyeux…

Laisser un commentaire