Pépites en mode off #25 : On the rocks !

0
112
views

Oubliez tous vos projets pour juillet 2011 : dans un peu plus de deux mois (68 jours aujourd’hui pour être exact), l’effervescence gagnera Calvi, embrasant ses plages jusqu’à sa Citadelle. Pendant 6 jours, la ville corse tremblera au son du festival Calvi on the Rocks, qui compte dans son line-up cette année Metronomy, Discodeine, Foals et Nicolas Jaar, pour ne citer qu’eux. En fervente adepte de ce festival aussi frénétique qu’incandescent, Madmoiselle Julie consacre cette sélection musicale des Pépites en mode off du week-end à un court aperçu de ce qui vous attend. Prenez le petit train, traversez la pinède, petite escale sur le port, puis vous voici au Théâtre de Verdure, comme si vous y étiez… Enjoy !

Vendredi 9.00 pm :
Le périple calvais commence sur le port, au Glacier, où se déroulaient l’an passé pendant toute la durée du festival les apéros Uniqlo orchestrés par le déroutant Marco dos Santos. Vodka glace en main, c’est au son de Nicolas Jaar qu’on se délecte de la tombée de la nuit, sous une chaleur de plomb. Considéré comme un véritable prodige, ce new-yorkais au son novateur qui fait coïncider le minimalisme d’une électro limite chillwave à des sonorités quasi naturalistes. La preuve avec son remix de Fail Forever, de When Saints Go Machine…

When Saints Go Machine- Fail Forever (Nicolas Jaar Remix)

Samedi 2.00 am :
Véritable institution, Chez Tao profite de ses derniers moments de répit avant l’été. Imaginez-vous surplombant le port, nichés près de la Citadelle, rosé en main. Les excellents Moonlight Matters, aux remix percutants, nous offrent leur version de The Look de Metronomy, en passe de devenir le morceau phare de l’été.


Dimanche 4.00 pm :
Un dimanche après midi au Bout du Monde, croyez-moi, ça n’a pas de prix (la preuve, en vidéo, par ici). Avant de goûter aux fameux « Culto de la vida » sur cette plage privée-restaurant qui a accueilli l’an passé pendant le festival des DJ sets de grande envergure (l’anniversaire de Tigersushi, ou encore Holy Ghost!), on se projette déjà deux mois en avant, en s’imaginant face à la mer sur un transat, Foals dans les oreilles… (merci Charlo Gaujoux !)

Black Gold by Foals

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

quatre × 4 =